TIC

Clôture de l’édition 2022 du Digital African Tour à Casablanca

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Cio Mag a organisé au Hayatt Regency de Casablanca l’édition 2022 du Digital African Tour (DAT). Soutenue par des partenaires comme Atos, Huawei, CNDP, AMDIE, AUSIM, APEBI, 01 Talent, SOFRECOM, INETUM et REDTIC, cette édition a été placé sous le thème « Villes africaines, comment concilier développement durable, modernisation et innovation ».

Plusieurs acteurs de la transformation digitale en Afrique et des responsables des collectivités territoriales se sont réunis pour aborder des problématiques diverses liées à l’urbanisation rationnelle des villes africaines. Au détour des panels, keynotes et talks de cette étape du DAT, diverses sous-thématiques ont été débattues :

– Le numérique, une clé pour le renforcement de l’attractivité et la compétitivité des villes et des territoires en Afrique

– Stratégie numérique & gouvernance : quelles tendances pour les collectivités africaines ?

– Co-contruire la Smart City : de la réflexion stratégique au modèle de financement : quelles spécificités pour l’Afrique ?

– Données personnelles et publiques, comment rétablir la souveraineté et la confiance par le traitement et le stockage en terre africaine

– Datacenters, cybersécurité et haut débit, rôle et importance dans l’attractivité numérique et économique des territoires

– Pourquoi la gestion des déchets est-elle un défi majeur pour l’Afrique ?

– Le futur des mobilités africaines : le digital est-il garant de l’avenir ?

– Énergies renouvelables en Afrique : comment bâtir des territoires connectés et respectant l’environnement ?

– Connectivité, innovation et digital : pour une ville intelligente et inclusive

A l’entame, le Président fondateur de Cio Mag et initiateur du DAT, Mohamadou Diallo, a posé un diagnostic : « Aujourd’hui, plus que jamais les villes africaines sont confrontées à des problématiques environnementales, de gestion des déchets, d’accroissement rapide de la population posant des questions dans beaucoup de secteurs comme l’éducation, la santé, l’emploi etc. »

Cependant, dira-t-il « il faut de nouveaux mécanismes, de nouveaux paradigmes pour y faire face. Le digital et la créativité en sont des éléments de réponse mais ne sont pas la clé de voûte pour trouver des solutions aux multiples enjeux. En choisissant de traiter cette thématique sur la ville durable et la ville smart pour cette édition, nous sommes conscients qu’il y a beaucoup d’efforts à faire pour rendre nos villes et nos territoires plus respectueuses de l’environnement, plus respectueuses de l’humain et surtout centrer ses pratiques autour des 7 fonctions essentielles de la ville que sont nourrir la ville, construire la ville, éduquer, équiper, entretenir, gouverner. »

A la fin de cette journée, Mohamadou Diallo a souhaité que les participants à ce DAT partent avec des idées permettant de tirer profit du numérique et des technologies, en plaçant l’humain au cœur de la transformation. L’objectif étant d’accroître la disponibilité des services, moderniser l’image des collectivités locales, développer la citoyenneté participative, accroître la visibilité des activités communales et faciliter le quotidien des habitants. Des attentes pleinement comblées au regard de la richesse des débats, des expériences partagées et des solutions proposées sur les différentes thématiques abordées.

Pour rappel, Cio Mag organise les 15 et 16 décembre prochain à Genève en Suisse, la 11ème édition des Assises de la Transformation Digitale en Afrique (ATDA). Elle se tiendra sur le triptyque : « Confiance, souveraineté et inclusion numérique » avec le soutien de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), la CCIG, l’International Trade Center etc.

Share.

Leave A Reply