CIFAC : naissance d’une commission de travail pour la création de la Fédération du HVACR voit le jour !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Tenue sous les égides du Ministère de l’Energie, des Mines et Développement Durable et du Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme de l’Habitat et de la Politique de la Ville, la 1ère édition du Congrès International du Froid, de l’Air Conditionné et du Chauffage a confirmé son statut de vitrine unique du HVACR au Maroc. Dans sa démarche ambitieuse de catalyseur des forces vives du secteur, le CIFAC nourrissait depuis fort longtemps une volonté de réunir tous ces professionnels dans une structure fédératrice. D’ailleurs telle était la thématique centrale autour de laquelle s’est déroulée la rencontre : pour un secteur HVAC performant, une entité de représentation s’impose. Comme attendu par la revue CFC Mag, organisatrice du congrès, la rencontre s’est soldée par la création de la commission de travail, chargée de la mise en place de la fédération marocaine de la climatisation, du froid, de la réfrigération, du chauffage et de la ventilation.

Comme annoncé depuis des mois, le CIFAC s’était fixé comme objectif phare de participer à la naissance d’une nouvelle ère : celle de l’unité et de la représentativité des professionnels du froid et du chaud. L’enjeu était alors de taille ! Encore fallait-il mobiliser toute la chaine de valeur du CVC national puis l’intégrer dans la réflexion et la faire adhérer à l’ambition portée par le management de la revue CFC Mag. Aujourd’hui, cette ambition est partagée par toute la profession.
Une première au Maroc : naissance de la commission de travail pour la création de la Fédération du HVACR.
Il aura fallu 5 éditions du Salon SIFAC pour repenser ses priorités et ses objectifs. D’où le revirement à 360° qui a été opéré à travers ce congrès qui a connu la participation de 600 professionnels directs et indirects du secteur. Le CIFAC, grâce à un programme scientifique axé sur les défis que rencontrent les professionnels du secteur s’est fait écho sonore de ce dernier. Tous leurs maux allant des normes, de la formation jusqu’à la représentativité, ont rythmé la journée du 14 Février 2018.
En effet, il était primordial de recentrer le débat sur l’ambition du HVAC marocain à court et moyen terme et au-delà : dresser une feuille de route claire en vue de hisser le secteur vers un rayonnement non plus national, mais régional et continental. Un changement qui arrive à point nommé selon le Ministre de l’Energie, des Mines et du Développement Durable, Monsieur Aziz RABBAH qui, dans son allocution lors de l’inauguration officielle du Congrès, a longuement insisté sur le cap pris par le Royaume dans sa vision de développement durable. Le secteur uni et réuni sera sans doute assez fort pour prendre à bras le corps l’ensemble des défis technologiques et énergétiques du Maroc et sera accompagné par la machine gouvernementale qui a mis en place un cadre favorable pour booster le partenariat public privé.

De ce fait, une des résultantes directes du CIFAC est la création de la commission de travail en charge de penser et de mettre en place la fédération nationale du HVAC. Cette commission, composée de 19 entreprises marocaines (fabricants, installateurs, distributeurs, bureau d’études et presse spécialisée) se rencontrera dans les meilleurs délais au sein de la CGEM et ce, pour une réunion de travail sur ce projet. Autrement dit, le CIFAC aura été un moment historique car ayant vu la naissance de cette commission communément appelée « la communauté des 19 » : le chemin vers la fédération du HVAC si cher à la revue CFC Mag est dès lors balisé.
Le CIFAC en chiffres
Cette première édition tablait au total sur 500 participants avec 20 intervenants nationaux et internationaux pour l’animation de 04 tables rondes. Chose promise, chose due ! Le congrès a tenu toutes ses promesses. Pendant une journée, tout l’écosystème du froid, du chaud mais aussi du BTP et de l’énergie s’est donné rendez-vous à l’hôtel Sofitel de Casablanca. Au total, c’est quelques 600 professionnels des secteurs cités plus haut qui ont fait le déplacement pour le plus grand bonheur des 16 entreprises sponsors de l’événement. Plusieurs recommandations auront émané de la rencontre dont ces 04 seront retenues :


1. Travailler main dans la main avec l’IMANOR (intégrer les commissions de normalisation) pour participer à la mise en place des normes.
2. Développer la relation de proximité entre la profession et l’université pour compléter la formation et faciliter l’insertion professionnelle des jeunes lauréats.
3. Investir dans la Recherche & Développement pour adapter les différentes technologies au contexte marocain via l’innovation tout en respectant l’environnement.
4. Se réunir en une commission en vue de mettre en place une fédération dédiée au HVACR marocain.
Egalement, la rencontre a enregistré la participation de plusieurs structures de presse, environs 25 journalistes nationaux et internationaux ont été mobilisés lors de cette manifestation, lui assurant une visibilité non plus uniquement à l’échelle nationale mais africaine et internationale.

Share.

Leave A Reply