Casablanca.. Réaménagement du Zoo de Ain Sebaâ, un raté de plus !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

2014 fut l’année de la signature devant le Souverain d’une panoplie de projets structurants pour la ville de Casablanca. Le réaménagement et la restauration du mythique parc zoologique de Ain Sebaâ figure sur la liste de ces projets. 8 ans après, le zoo devrait normalement rouvrir ses portes en ce mois de mars. Néanmoins, on apprend que sa réouverture officielle n’aura pas lieu et c’est apparemment parti pour d’autres mois, voire quelques années. Un raté de plus pour une ville qui se veut concurrente des grandes capitales du monde. La métropole restera ainsi privée, jusqu’à preuve du contraire, de son parc zoologique de Ain Sebaâ, un patrimoine art déco bâti du temps du protectorat français. Après donc des années de rénovation, le nouveau parc zoologique de dernière génération de Aïn Sebaa à Casablanca qui devrait ouvrir ses portes en ce mois de mars, reste fermé. Une récente visite des lieux de la Mairie de Casablanca a soulevé un certain nombre de lacunes qualifiées de graves et de dangereuses. SDL Casa Aménagement chargée de ce chantier n’aurait pas mené les travaux comme il se doit. En effet, on soulève l’absence de parking et la non disponibilité d’un cabinet vétérinaire sur place. Les cages réservées aux différents espèces animaliers ne sont pas assez sécurisées. Bref, on se trouve face à un espace zoologique ne respectant pas les normes et les standards reconnus universellement en la matière. Pour la Mairie de Casablanca, il n’est pas possible d’ouvrir au public un parc zoologique pareil ne respectant pas les normes et le cahier de charge. C’est dire que pour revoir les erreurs, corriger l’amateurisme et l’incompétence de la SDL Casa Aménagement, le Conseil de la Ville devrait prévoir d’autres millions de Dirhams de plus. Là et on ne le dira pas assez : la bonne gouvernance au niveau local pose toujours problème au Maroc. Ce qui coûte cher aux citoyens contribuables et ralentit le rythme du développement de nos villes et nos communes. Important de rappeler que ce projet de restauration du parc zoologique Ain Sebaâ a été confié à la SDL Casa Aménagement. Le projet vise à réaménager l’ancien zoo d’Aïn Sebaâ, héritage de plus de 80 ans, en un parc zoologique, répondant aux besoins récréatifs des Bidaouis et des hôtes de la métropole. Le projet, réparti sur une superficie de 13 dont 10 hectares dédiés aux animaux et 3 hectares dédiés aux équipements de loisirs, devrait avoir de nombreuses espèces animales. Côté espèces animalières, le parc zoologique de Ain Sebaâ accueille déjà une partie des animaux fournis gratuitement par une association internationale de protection des animaux. Les Casablancais, eux, attendent avec impatience l’ouverture de ce parc considéré comme étant un patrimoine art déco propre à la Casablanca d’un côté et une bouffée d’oxygène pour la population en mal d’espaces verts et de divertissement modernes et développés.

Important de rappeler aussi que le zoo de Ain Sebaâ est une histoire de 80 ans. Mais c’est aussi l’histoire d’un français au nom de Michel, un férus passionnés des plantes d’origine africaine. Sur son terrain qui abrite notamment le zoo de Ain Sebaâ, Michel commence à planter des arbres et des palmiers en provenance d’Afrique subsaharienne. Petit à petit, Michel arrive à instaurer une biodiversité naturelle. Des espèces animalières fusent le puzzle qui manquait. Grâce à ses contacts avec des spécialistes africains, il va réussir à ramener des animaux de l’Afrique vers Ain Sebaâ qui devient ainsi, très vite et pendant de longues années l’adresse incontournable de tous les fans de la biodiversité. Michel part et laisse ce bijou aux responsables de la ville de Casablancais qui l’ont transformé quelques années après en un dépotoir. Ceux et celles qui l’ont visité avant sa fermeture vous diront qu’ils ont vu de la saleté, du désordre, des plantes très mal entretenues, des animaux vieillis et fatigués…Autrement dit, la honte à tous ces responsables qui ne cessent de détruire la riche histoire de Casablanca. L’histoire du mythique zoo de Ain Sebaa n’est malheureusement qu’un exemple parmi tant d’autres.

K.FA

Share.

Leave A Reply