Béni Mellal: Le conseil communal approuve une convention de partenariat relative au programme intégré d’aménagement urbain

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le conseil de la commune de Béni Mellal, réuni, jeudi, en session ordinaire au titre du mois d’octobre, a examiné et adopté une convention de partenariat relative au programme intégré d’aménagement urbain de la ville de Béni Mellal.

D’un coût global de 205 millions de dirhams (MDH), cette convention qui lie le ministère de l’Intérieur (la direction générale des collectivités territoriales), le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, le conseil régional Béni Mellal-Khénifra et la commune de Béni Mellal prévoit la réhabilitation des quartiers sous-équipés de la ville de Béni Mellal et la rénovation des anciens tissus urbains pour un montant de 98 MDH.

Elle concerne aussi la réhabilitation des principaux axes routiers et des places publiques de la ville ainsi que le renforcement de l’éclairage public pour un montant de 107 MDH.

Le conseil communal a, de même, adopté la convention type portant sur la formation continue entre le conseil régional Béni Mellal-Khénifra et les collectivités territoriales relevant de la région Béni Mellal-Khénifra.

En vertu de cette convention, le Conseil de la région Béni Mellal-Khénifra assurera, par le biais de la maison de l’élu, le renforcement des capacités des élus de la commune et des ressources humaines des collectivités territoriales dans les domaines de la gestion, du montage des projets, de la planification, de la programmation, de la communication et de l’échange d’expertises ainsi que dans plusieurs autres domaines se rapportant à la gestion de la chose locale.

Cette convention sera mise en oeuvre conformément aux dispositions des articles 56 et 82 de la loi organique 111.14, de l’article 54 de la loi organique 112.14 et de celui 53 de la loi 113.14.

Aussi, le conseil communal a adopté une convention relative au raccordement social entre la commune de Béni Mellal et la Régie autonome intercommunale de distribution d’eau et d’électricité du Tadla avant d’approuver à la majorité le projet de budget 2023.

Le président du Conseil, Ahmed Badra a souligné dans une allocution que l’ensemble de ces conventions visent à donner un nouvel élan à la politique urbaine de la ville, rappelant l’importance de mener à terme les différents projets, notamment, ceux afférents à la situation hydrique.

Il a été procédé, également, à l’examen et l’adoption de la demande de classification de la Tour coloniale aux monuments historiques et à la révision du cahier des charges relatif à l’exploitation des parkings de voitures, de camions et de vélos au titre de l’année 2023.

Share.

Leave A Reply