Barrages.. Le taux de remplissage atteint les 30%…

Pinterest LinkedIn Tumblr +

La quatrième réunion du comité de pilotage du programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020-2027, consacrée à l’évaluation de l’état des barrages et des retenues d’eau après les récentes précipitations, s’est tenue, lundi à Rabat, sous la présidence du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

Cette réunion a été l’occasion «de présenter la situation des barrages et des ressources hydriques suite aux dernières pluies», qui ont favorisé un apport de 1,7 milliard de mètres cubes d’eau, soit un taux de remplissage des barrages de plus de 30%, selon le ministre de l’équipement et de l’eau, Nizar Baraka.

La rencontre a également été l’occasion de relancer le programme 2020-2027 en matière de programmation des barrages et dessalement d’eau de mer, a ajouté M. Baraka, soulignant que ce plan tient compte du programme d’investissement vert présenté récemment devant SM le Roi Mohammed VI par le Groupe OCP, qui permettra à termes, de produire 560 millions de mètres cubes issus du dessalement, dont une partie a été incluse pour répondre aux besoins en eau potable de certaines villes et pour l’irrigation.

Il a également été question de l’utilisation des eaux usées traitées ainsi que du nouveau programme dédié aux petits barrages et barrages collinaires, notamment 200 petits barrages programmés pour la période 2024-2027, dans le cadre d’un partenariat avec les régions, a souligné le ministre.

M. Baraka a, par ailleurs, souligné que la réunion a traité du financement de ce programme, en incluant un partenariat entre les secteurs privé et public.

Cette réunion s’est déroulée en présence de M. Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, Mme Nadia Fettah, ministre de l’Economie et des Finances, M. Nizar Baraka, ministre de l’Equipement et de l’Eau, M. Mohamed Sadiki, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Mme Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du Développement durable et de M. Abderrahim El Hafidi, Directeur général de l’Office National de l’Electricité et de l’Eau potable.

Share.

Leave A Reply