Al Boraq vient de faire sa première victime

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Train à Grande Vitesse Al Boraq, qui vient d’être mis en service officiellement il y a quelques jours, a fait sa première victime. C’est ce que rapporte le site Alyaoum24. Selon ce journal, le TGV s’est arrêté mercredi soir durant une quarantaine de minutes lors d’un trajet entre Casablanca et Tanger. Les voyageurs n’ont pas été prévenus du motif de l’arrêt, mais il semblerait que le train ait percuté un homme.

Pour l’instant, aucun rapport officiel n’a été communiqué par l’Office national des chemins de fer ni démenti les informations rapportées par le site.

Soulignons que le TGV a déjà échappé à un accident près de la ville d’Ain Harrouda après avoir heurté une échelle en fer transportée par un groupe d’ouvriers et qui devait être collée à un pont en cours de construction entre le quartier Amal 1 et le lycée Ain Harrouda.

Pour rappel, le TGV a été inauguré le 14 novembre dernier par S.M. le Roi Mohammed VI et le Président français Emmanuel Macron. La nouvelle ligne LGV court de Tanger à Casablanca sur 350 km, dont 180 à 320 km/h, reliant les deux pôles économiques en 2h10 au lieu de 4h45 actuellement.

 

 

Share.

Leave A Reply