Actifs immobiliers : un pâle bilan en 2017 Flambée des prix et baisse des transactions

Pinterest LinkedIn Tumblr +

  L’immobilier au Maroc est de plus en plus cher. Les prix des actifs ont rapidement augmenté au titre de l’année 2017 impactant considérablement la vente dans le secteur. C’est ce qui ressort de l’indice des actifs immobiliers de l’année 2017 publié par Bank Al-Maghrib. En effet, les transactions immobilières ont reculé de 7,6% après une hausse de 8,4% en 2016. Une baisse portée principalement par le repli de 8,7% des ventes des biens résidentiels. Ce fléchissement a impacté la commercialisation des terrains, passée d’une hausse de 9,4% à 4,8% en 2017. Les biens à usage professionnel ont été également touchés par cette baisse. Leur vente a diminué de 3,5% après une amélioration de 7,8% observée une année auparavant.

Seule Rabat a pu tirer son épingle du jeu en affichant une stabilité d’une année à l’autre. Les prix de l’immobilier ont augmenté de 5,7% après une baisse de 3,7% en 2016. Cette hausse reflète les augmentations pour les appartements et les biens à usage professionnel qui se sont renforcés respectivement de 6,9% et 9%. En revanche, les prix des terrains se sont rétractés de 4,4% dans la capitale économique.

Share.

Leave A Reply