Selon son directeur général, LafargeHolcim est à un tournant

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le géant franco-suisse des matériaux de construction LafargeHolcim est à un tournant. C’est ce qu’indique son directeur général Jan Jenisch dans une interview à l’hebdomadaire Schweiz am Wochenende.

“Notre programme d’économies et d’efficiences porte ses fruits plus tôt que prévu”, a affirmé le dirigeant qui s’est montré quelque peu confiant pour l’avenir alors que son groupe a été soumis à d’importantes turbulences.

Selon ce dernier, la tendance suivie par le prix de l’action (momentum) a été très positive au 3e trimestre. Il estime ainsi qu’en dehors de perturbations économiques extraordinaires – tel qu’un prix du baril de pétrole supérieur à 100 dollars – le groupe se trouve positionné. Reste tout de même à retrouver la confiance des investisseurs. Ce qui devrait prendre encore du temps.

Le patron du groupe voit des opportunités de croissance surtout dans le domaine des produits annexes comme le sable et le gravier, avec lesquels l’entreprise réalise actuellement environ 4 milliards de francs. “Nous allons encore croître sensiblement plus à l’avenir”.

A propos de l’augmentation des prix des certificats CO2, M. Jenisch n’y voit aucun danger pour l’entreprise. En Chine, les prescriptions d’émissions plus sévères entraînent la fermeture de plus mauvaises fabriques de ciment, ce qui ouvre des opportunités de croissances. “Ceux qui ont les meilleures fabriques feront aussi partie des gagnants”, a conclu le patron.


 

Partager.

Votre commentaire