Ryanair..  La Belgique n’est pas concernée par les prochaines fermetures de bases de la compagnie aérienne

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Belgique ne serait pas concernée par les prochaines fermetures de bases annoncées de la compagnie aérienne irlandaise Ryanair, rapportent les médias belges citant une source syndicale. Selon le représentant syndical Dider Lebbe de la CNE, l’une des plus importantes centrales syndicales du pays, la direction de Ryanair, qui a annoncé son intention de fermer des bases notamment en Espagne et au Portugal, a assuré aux syndicats que la Belgique sera épargnée.

Alors que des grèves sont prévues en Espagne et au Portugal, il a indiqué que ce ne sera pas le cas en Belgique, même si des perturbations pourront toujours survenir pour les vols gérés par les bases espagnoles et portugaises lorsqu’elles seront en grève.

Soulignons que Ryanair avait annoncé en juillet son intention de fermer certaines de ses bases aéroportuaires cet hiver et au cours de l’été 2020 à cause des reports de livraison du Boeing 737 MAX, après les deux derniers crashs d’avions du même type en Indonésie et en Éthiopie.

Considérée comme le premier transporteur aérien en Europe, la compagnie irlandaise a expliqué que la livraison attendue de Boeing 737 MAX 200 était retardée, car l’avion devrait être certifié par les autorités américaines et européennes. Dès lors, elle s’attend à recevoir 30 appareils seulement d’ici mai 2020, contre 58 prévus au départ.

Ryanair qui évoque également la possible suppression de 1.500 emplois en raison de mauvais résultats financiers, entend fermer, au début de l’année prochaine, deux bases en Espagne, sur les Iles Canaries ainsi que celle de Gérone, tandis qu’au Portugal, c’est la base de Faro qui est menacée.

Partager.

Votre commentaire

Nos Partenaires