Rabat.. Premiers essais de l’extension de la L2 du tramway avant son lancement

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Cette semaine ont commencé les essais sur l’extension de la Ligne 2 sur 7 km permettant la desserte du quartier de Yaacoub El Mansour à partir de l’hôpital Moulay Youssef à Rabat, dans l’attente de sa mise en service prévue fin février.

Ces essais ont été lancés en présence du wali de la région Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Mhidia, et de la directrice générale de la société du Tramway de Rabat-Salé (STRS), Loubna Boutaleb. Il s’agit de s’assurer du bon fonctionnement des équipements en place, a-t-on indiqué auprès de la STRS.

Les expérimentations se déroulent sur un nouveau tronçon comprenant 4 stations permettant de relier le quartier densément peuplé de Yaacoub El Mansour depuis l’hôpital Moulay Youssef. Cette période de marche à blanc représente la mise en circulation du tramway dans les mêmes conditions réelles d’exploitation quotidienne, mais sans passagers. Les travaux d’extension ouvrent la voie au renforcement du parc de matériel roulant avec 22 rames supplémentaires de 32,5 m de long, toutes accessibles aux personnes à mobilité réduite, afin d’assurer la même qualité de service aux usagers actuels et futurs, a indiqué Mme Boutaleb dans une déclaration à la MAP. Cette extension de sept km captera 40.000 nouveaux usagers chaque jour, portant le nombre total à 150.000 passagers quotidiennement, a-t-elle précisé.

Ayant nécessité des investissements de 1,7 milliard de dirhams, ces travaux enregistrent actuellement un taux d’avancement de plus de 90%. Il s’agit de l’extension de la ligne 2 depuis le terminus actuel de l’hôpital Moulay Youssef au quartier Akkari en passant par l’avenue Essalam jusqu’au croisement avec l’avenue Al Kifah. Ce quartier va connaitre une requalification urbaine par la création de trois espaces verts et l’aménagement de parcs de proximité, selon la STRS.

Pour rappel, S.M. le Roi Mohammed VI avait lancé en octobre 2017 les travaux d’extension de la ligne 2 du Tramway de Rabat-Salé, pour un coût qui s’élève à 1,7 milliard de DH, sur un linéaire de 7 km, s’inscrivant dans la haute vision stratégique de développement et d’amélioration de la mobilité dans l’agglomération de Rabat-Salé-Témara.

 

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires