L’Etat actualise les conventions de concession du réseau autoroutier qui le lient à ADM

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau Abdelkader Amara, a annoncé, le 1er janvier 2020 sur sa page Facebook, que l’Etat a récemment procédé à l’actualisation des conventions de concession du réseau autoroutier qui le lie à l’entreprise Autoroutes du Maroc (ADM) et les cahiers de charges y afférents. Un décret a été publié dans ce sens au bulletin officiel du 19 décembre 2019.

«Ce décret vient regrouper l’ensemble du réseau géré par ADM dans une seule concession», indique une source bien informée, citée par Médias24.

«Nous faisons une péréquation entre les tronçons rentables et non rentables. On la faisait de manière naturelle et pour faire cela sur une base juridique il fallait que la concession soit globale et regroupe l’ensemble du réseau en gestion par ADM. Ce nouveau décret est un alignement et un rattrapage juridique par rapport à ce que fait ADM», précise une source de l’entreprise publique, cité par Médias24.  «C’est également un préalable très important pour la conclusion du nouveau contrat-programme», ajoute la même source.

Où en est le contrat-programme ? «Nous sommes dans les dernières phases de discussion. Quand tout le monde sera convaincu et satisfait, on pourra conclure la convention pour le contrat-programme», nous répond-on auprès de ADM sans donner plus de précision.

Soulignons que plusieurs projets de nouvelles autoroutes sont en cours ou programmés : triplement de Casa-Berrechid (2MMDH), le contournement de Casablanca, Guercif-Nador West Med (5 MMDH), la continentale Casa-Rabat (5 MMDH), Tit Mellil-Berrechid (2 MMDH), Khénifra-Béni Mellal (pas encore estimé)… ce qui fait grimper l’enveloppe d’investissement à au moins 14 MMDH, à mobiliser dans les plus brefs délais.

Sur cette enveloppe, l’Etat a décidé de prendre en charge le budget nécessaire à la réalisation de l’autoroute Guercif-Nador West Med tout en confiant à ADM la charge de la construction et l’exploitation de cette future autoroute. Dans le cadre de ce montage, la dette relative à ce projet ne sera pas comptabilisée chez ADM. Il reste à définir les conditions de gouvernance de ce projet.

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires