Les Marocains en tête des immigrés pour motif économique

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Sur un total de 258.900 immigrés « permanents » entrés en France en 2016, 10,8 % sont arrivés au titre de l’immigration économique, contre 38 % au titre de l’immigration familiale. Les immigrés des pays extra-européens arrivant pour motif économique viennent essentiellement des États-Unis, du Maroc et de Tunisie. C’est ce qu’indique l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) dans un rapport sur « Le recrutement des travailleurs immigrés : France 2017 ». Les immigrés intra-européens sont originaires principalement du Portugal, de Grande-Bretagne et d’Espagne, note l’Organisation basée à Paris.
La même source souligne que l’immigration familiale (38 %) reste le principal canal de migration vers la France, soit 98.400 personnes. Viennent ensuite d’autres motifs d’arrivée tels que la libre-circulation au sein de l’Union européenne (33,6 %, soit 86.900 personnes), travail (10,8 %, soit 27.900 personnes), humanitaire (9 %, soit 23 200 personnes) et enfin la catégorie « autres » (8,7 %, soit 22.500 personnes).
Concernant les titulaires d’un premier titre de séjour en France, le rapport souligne que les Marocains et les Algériens représentent chacun environ 12 %, suivis des Chinois et des Tunisiens (environ 7 % chacun).

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires