Le Parlement se saisit du dossier du dragage du sable marin

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La commission parlementaire permanente à la Chambre des représentants chargée des infrastructures, de l’énergie, des mines et de l’environnement annonce l’organisation d’une réunion, lundi 28 mai consacrée à l’examen de la question du dragage du sable au littoral et à l’embouchure des fleuves. Il y a quelques semaines, des sources non officielles avaient laissé entendre qu’une entreprise spécialisée dans le dragage du sable marin a vu le renouvellement de son autorisation tarder alors que celle en cours arrive à échéance ce mois de mai.
La polémique ne date pas d’aujourd’hui. Dès l’annonce de l’appel d’offres pour le dragage du sable, des voix se sont élevées pour remettre en cause ce choix. Des officiels ont expliqué que la demande sur le sable était très forte puisque les estimations parlent de 20 millions de mètres cubes par an.

La même source soulignait que le sable issu du dragage pouvait être une bonne source de substitution pour le sable des dunes issues dans la majorité des cas du pillage des plages et de l’exploitation anarchique. Les responsables pourraient se trouver dans une situation délicate puisque d’un côté, le pillage du sable des plages bat son plein avec tous les risques sur l’environnement et de l’autre, le sable issu du dragage commence également à présenter des risques non négligeables.

Partager.

Votre commentaire