La production nationale de l’énergie électrique marque une hausse de 18,4% à fin novembre 2019

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, la production nationale de l’énergie électrique maintient sa bonne dynamique, marquant une hausse de 18,4% à fin novembre 2019, après +7,7% un an plus tôt.

Cette évolution, explique la DEPF dans sa note de conjoncture de janvier, recouvre, notamment, une hausse de la production privée de 34,2% et de celle des projets développés dans le cadre de la loi 13-09 de 48,8%, atténuée par le retrait de celle de l’ONEE de 17,1%.

Concernant la consommation de l’énergie électrique, relève la même source, elle s’est améliorée de 1% à fin novembre 2019, après un recul de 2,1% un an plus tôt, bénéficiant d’une hausse courant les deux premiers mois du quatrième trimestre 2019 de 3%.

Par segment, cette évolution découle du renforcement des ventes de l’énergie de moyenne tension de 10,3% entre janvier et novembre 2019, de celle de basse tension de 8,2% et de celle adressée aux distributeurs de 1,9%.

Quant au solde des échanges de l’énergie électrique avec l’Algérie et l’Espagne (importations-exportations), il s’est replié de 125,8% à fin novembre 2019, après un recul 39,4% il y a une année, consécutivement au maintien du recul du volume de l’énergie importée (-86,3% après -38,8%) et du renforcement soutenu de celle exportée (+433,1% après +75,3%), dans un contexte d’accroissement de l’énergie nette appelée de 4%.

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires