La FEDEC est organisée en commissions d’étude et de travail pour mener des actions concertées avec tous ses partenaires du sectoriel

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

> C’est quoi la FEDEC, dans quel contexte elle est née, et quelle est la relation avec la COPRES?
<< L’acronyme « FEDEC » (Fédération Marocaine des Essais et du Contrôle) est le nouveau nom qu’a choisi l’Assemblée Générale Extraordinaire du 06 mai 2017 en lieu et place de l’ancien « COPRES » (Fédération Marocaine des Organismes de Contrôle, Prévention et Sécurité). C’est une fédération d’associations professionnelles qui a été créée le 25 mai 1995 à l’initiative des Bureaux de Contrôle Technique de la construction, et qui vient aujourd’hui de se restructurer et s’enrichir par l’adhésion de l’Association « AMLEC » (Association Marocaine des Laboratoires d’Essais et de Contrôle), l’Association « SMG » (Société Marocaine de Géotechnique), l’Association « AMBC » (Association Marocaine des Bureaux de Contrôle) et l’Association « AMEND » (Association Marocaine de Essais Non Destructifs). Les contacts sont aussi pris pour l’adhésion de l’Association « AXING » (Association des Experts Ingénieurs)récemment créée. FEDEC est donc la nouvelle fédération COPRES recentrée sur l’organisation des professionnels de l’ingénierie du contrôle et des essais dans le secteur du bâtiment, des travaux publics et du génie-civil. Quelles sont les objectifs de la FEDEC? << Nous considérons que l’exercice de l’ingénierie dans le secteur du BTP et du GC se décline selon trois grandes disciplines professionnelles : L’ingénierie deconseil et de conception qui relève des bureaux d’études et des ingénieurs spécialisés, qui pour la plupart sont regroupés au sein d’associations et de Fédération ; L’ingénieried’exécution et de management des travaux qui relève des bureaux d’OPC et des ingénieurs entrepreneurs, qui pour la plupart sont regroupés au sein de plusieurs associations et de Fédération ; Et l’ingénierie des essais, d’audits, d’inspections et de contrôlerelevant des laboratoires spécialisés, des socié- tés de géotechnique et des bureaux de contrôle technique qui sont, sous protection de conflit d’intérêt, tenus d’indépendance vis-à-vis des constructeurs et qui ont choisi de se regrouper au sein de la Fédération FEDEC. LaFédération « FEDEC » s’est restructurée pour prendre la place qui est la sienne dans le secteur du BTP et du GC. Elle est précisément la clé de voûte qui manquait à la construction de l’organisation professionnelle des métiers de l’ingénierie de la construction. Elle se fixe pour objectif,dans le cadre de l’intérêt supérieur de la Nationet l’intérêt collectif deses membres, la promotion et la réalisationde l’organisation, sous toutes ses formes, de tous les professionnels de l’ingénierie de l’expertise, des essais, de la géotechnique et du contrôle technique, œuvrant dans le secteur du BTP et du GC. > Est-ce que la FEDEC est réservée juste aux bureaux de contrôles ou bien il y a d’autres organismes ?
<< Les Bureaux de Contrôle Technique agrées par les réassureurs sont regroupés au sein de l’association « AMBC » qui elle, entre autres, est membre de la Fédération « FEDEC » et, comme dit plus haut, cette Fédération regroupe toutes les associations faisant profession dans l’ingénierie des essais, d’audits, d’inspections et de contrôletelsles laboratoires spécialisés de GC et d’industrie, les sociétés de géotechnique et les bureaux de contrôle technique de construction. La Fédération « FEDEC » s’oriente vers l’utilité publique et la représentativité exclusive d’une discipline d’ingénierie de la construction. Elle est ouverte à toutes les associations professionnelles répondant aux critères précitées. > Comment est organisé le Bureau Fédéral, et quelle est sa stratégie de travail? << La FEDEC s’active conformément aux dispositions du Dahir des libertés publiques, a adopté une organisation démocratique participative et est administrée par un Conseil d’Administration constitué de douze délégués élus par l’Assemblée Générale qui, pour le management de la Fédération, a élu le Bureau Fédéral Exécutif constitué de neuf délégués La FEDEC est organisée en commissions d’étude et de travail pour mener des actions concertées avec tous ses partenaires du sectoriel. Sachant que le régime réglementaire est dé- fini comme l’ensemble complexe que forment la géographie institutionnelle, les règles, les pratiques et les idées qui sont associées à la réglementation d’un risque ou d’un danger spécifique. En particulier un régime réglementaire se définit par les composantes du contrôle qu’il institue, le contexte dans lequel il prend place, et son contenu. La FEDEC, de par l’expertise accomplie de ses membres, entend se mettre à la disposition de l’ÉTAT pour toute contribution technique, utile au législateur, en vue d’étoffer l’espace rèréglementaire et normatif de la construction, des matériaux et des professions. La FEDEC ambitionne de contribuer activement aux efforts étatiques d’organisation et de règlementation des professions du BTP, d’Industrie et du GC. Pour ce faire, elle étudie d’ores et déjà toutes les possibilités de former une plateforme collaborative avec l’ensemble des fédérations professionnelles du secteur (toutes disciplines d’ingénierie confondue). Avec les partenaires professionnels associatifs, la FEDEC projette de s’activer dans la coproduction de l’aménagement et de la construction en réseaux regroupant toutes les activités d’aménagement du cadre de vie. Ce qui implique le développement de capacités pour s’insérer dans toute équipe de travail collaboratif. Ces capacités sont fonction de la nature et de l’usage des réalisations envisagées : la gestion de ressources humaines; la maîtrise de la matière; la maîtrise de l’énergie; la maîtrise de l’information. Avec les constructeurs, la FEDEC projette de s’activer dans la coproduction de la sécurité et l’assistance à la Maîtrise d’Ouvrage, à Maîtrise d’Œuvre et aux Entreprises de travaux, pour des réalisations neuves ou en réhabilitation, sur des projets de nature et de taille diverses. Avec l’ensemble de ces intervenants, la FEDEC entend coproduire la sécurité des personnes et des biens de manière préventive aux stades de la conception et de la projection, comme de manière corrective aux stades de la réalisation et de l’exploitation. La FEDEC étudie également son implication contributive dans le conseil et l’avis technique des procédés, des matériaux et de la qualification comme tout effort de formation et d’accompagnement. Je vous renouvelle mes remerciements et vous donne rendezvous à notre prochaine conférence de presse que le Fédération entend tenir très prochainement pour décliner son programme pour le mandat 2017- 2019 et les moyens qui lui sont alloués.

Partager.

Votre commentaire