Guelmim-Oued Noun.. La 3éme étape du Roadshow de l’étude relative à la Stratégie d’Intervention de l’ANRUR à l’horizon 2030

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Au niveau de la région de Guelmim-Oued Noun, la consultation régionale de l’étude relative à la Stratégie d’Intervention de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine et la Réhabilitation des Bâtiments Menaçant Ruine (ANRUR) à l’horizon 2030 a été organisée dans la ville de Guelmim avec la participation de Messieurs les Gouverneurs et Secrétaires Généraux des provinces de la région, de Monsieur le vice-président de la région, de Monsieur le président de la commune de Guelmim, de Madame la Directrice de l’ANRUR, des élus, des Chefs de services extérieurs, des corps professionnels, des universitaires, des personnes ressources et des médias.

Lors de cette rencontre, organisée sous le thème « Rénovation Urbaine et Réhabilitation des Bâtiments Menaçant Ruine : Vers une stratégie concertée », Madame la Directrice de l’ANRUR a rappelé le contexte de création de cet établissement, ses missions, son cadre juridique, ainsi que les objectifs de cette stratégie. Le BET chargé de l’élaboration de l’étude a également présenté la méthodologie adoptée pour sa réalisation.

Après la séance d’ouverture, deux ateliers ont été tenus pour discuter et débattre des problématiques et questionnements relatifs aux sujets suivants :

  • La loi n° 94-12 relative aux bâtiments menaçant ruine et à l’organisation des opérations de rénovation urbaine et son décret d’application ;
  • La rénovation urbaine et la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine dans la région de Guelmim-Oued Noun : Expériences locales, bonnes pratiques, obstacles rencontrés, besoins et attentes des acteurs à ce sujet.

Suivant une démarche concertée et participative, et ayant pour objectif d’impliquer les différentes parties prenantes dans la construction de la stratégie précitée, cette rencontre a connu l’adoption d’une série de recommandations en vue d’alimenter et enrichir davantage la première phase de cette étude relative à l’état des lieux etdiagnostic général.

 

Partager.

Votre commentaire

Nos Partenaires