Chine.. Un tramway sans rails ni conducteur en préparation

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un nouveau véhicule « intelligent » est en phase de test à Harbin, dans le nord-est de la Chine, où il affronte des températures de -20 °C. Baptisé «ART» (Autonomous Rail Rapid Transit), ce tramway autonome, hybride est sans conducteur ni rails. Ce qui permet de créer un réseau de transport urbain à des prix défiant toute concurrence.

Long de 35 mètres, ce véhicule hybride proposé par CRRC Times Electric vient enrichir la gamme des matériels roulants de transport urbain, grâce à son système de guidage optique autonome, ses bogies de type train à double essieu, son circuit hydraulique et ses pneumatiques spéciaux.

L’ART peut transporter 300 passagers à une vitesse de 70 km/h. Et une version pour transporter 500 passagers est prévue. Son guidage optique, qui fait appel aux technologies GPS et Lidar, lui permet de se déplacer au millimètre près le long d’un marquage au sol invisible.

Etant sans rails, ce tramway peut être installé sur un réseau routier en un week-end. Pour ce faire, il ne coûtera aux responsables des finances de la ville ou de l’agglomération que 5 à 7 millions d’euros du kilomètre. Par comparaison, en France, le coût moyen pour 1 kilomètre de tramway classique est de 24 millions d’euros.

Pour rappel, le premier tramway autonome chinois, conçu en 2013, a quitté la chaîne de production de l’usine de CRRC Times Electric à Qingdao, dans la province du Shandong, le 28 juillet 2017. Pensé pour la ville, l’ART offre aux municipalités une solution «zéro bruit, zéro pollution» grâce à ses batteries lithium – titanate qui se rechargent en 30 secondes dans les stations ou 10 minutes en bout de ligne.

Partager.

Votre commentaire