Amara.. Le Maroc ambitionne d’augmenter la capacité de stockage des barrages

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La seule solution pour assurer l’approvisionnement en eau des zones qui connaissent une pénurie d’eau est l’augmentation de la capacité de stockage des barrages. L’affirmation est ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara, en réponse lundi à une question orale sur «La politique gouvernementale pour la construction et l’exploitation de barrages», posée par le groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme à la Chambre des représentants. Le Maroc, a indiqué le ministre, ambitionne de stocker 30 milliards m3 d’eaux pluviales dans les années à venir, sachant que la capacité de stockage actuelle est de 18,6 milliards m3.

Le Royaume suit une politique publique claire dans le domaine des barrages, a fait savoir M. Amara, indiquant que, prochainement, tous les «douars» et toutes les communes seront reliés au système de distribution d’eau, afin que ces communes, qui souffrent d’une pénurie d’eau à cause de la sécheresse, ne dépendent plus des sources et des puits locaux.

En réponse à une question orale sur «l’approvisionnement en eau potable dans les régions en situation de pénurie», posée par le groupe Authenticité et Modernité, le ministre de l’Equipement a précisé que l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) intervient dans 715 communes territoriales au niveau national, notant que l’ensemble de ses interventions ne connaissent aucun problème, à l’exception de 41 centres qui connaissent certaines difficultés sur lesquelles le ministère se penche.

Il a, également, noté que son département s’attèle, de concert avec les autorités locales, à faire face à la pénurie d’eau dans certaines zones rurales, ajoutant que plusieurs centres seront approvisionnés en eau via des citernes.

Partager.

Votre commentaire

Nos Partenaires