Souss-Massa.. Le Conseil régional approuve la réalisation de la première ligne du BHNS

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La convention de partenariat relative à la réalisation de la première ligne du Bus à haut niveau de service (BHNS) de la ville d’Agadir sur un linéaire de 15,5 km a été approuvée lundi par le Conseil régional du Souss-Massa.

Ce projet fait partie du Programme de développement urbain d’Agadir (2020-2024) signé à Agadir début février dernier devant Sa Majesté le Roi. Il porte sur la modernisation des transports en commun de la ville d’Agadir. Objectif, renforcer son attractivité économique et touristique à travers la création d’une ligne de Bus à haut niveau de service à la fois performante et respectueuse de l’environnement.

Le BHNS devra rallier le port d’Agadir au quartier de Tikiouine et aux zones industrielles avoisinantes et desservira le quartier administratif de la ville, l’avenue Hassan II, Souk El Had, l’avenue Hassan Ier, le complexe universitaire Ibn Zohr et la zone industrielle de Tassila. Il permettra d’atteindre un niveau de performance plus élevé qu’une ligne de bus classique afin d’offrir des niveaux de service pratiquement comparables à ceux d’un système tel que le tramway. Dans ce sens, l’étude de faisabilité de cette première ligne intra-muros ayant déjà été livrée prévoit de transporter entre 40.000 et 60.000 usagers par jour par ces bus de 18 mètres articulés, avec des navettes toutes les 5 minutes.

Par ailleurs, la société de développement local «Grand Agadir pour la mobilité et les déplacements urbains» en tant que maître d’ouvrage a déjà publié le mois de juillet dernier un appel d’offres relatif à l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour la réalisation de ce projet premier de son genre au niveau de la ville d’Agadir.

Ce projet porte sur la création d’une ligne prioritaire de BHNS d’environ 15,5 km de site propre, parcourant son territoire selon un axe Nord-Sud-Est, reliant le port de pêche aux quartiers d’habitation en développement et desservant de nombreux pôles générateurs : le centre-ville commerçant et administratif, le souk, l’université, avec aménagement de façade à façade, la création de 35 stations et cinq pôles d’échanges ainsi que des systèmes (billettique, Système d’aide à l’exploitation et à l’information voyageurs (SAEIV), gestion des feux…).

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires