L’INDH.. 18 milliards de dirhams pour réaliser quatre « programmes » à Hay Hassani

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une enveloppe budgétaire de 18 milliards de dirhams a été allouée à la réalisation des quatre programmes de la 3e phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) dans la préfecture d’arrondissement Hay Hassani, durant la période 2019-2023.

A cette occasion, le gouverneur de la préfecture d’arrondissement Hay Hassani, Mme Hanane Tijani, a appelé, lors d’une rencontre de communication, les parties concernées à œuvrer ensemble pour contribuer au succès de cette 3e phase, consolider les acquis obtenus lors des deux précédentes phases et suivre le modèle d’un développement durable, inspiré des Hautes Orientations royales.

Mme Tijani a rappelé que les objectifs de ce grand chantier, lancé en 2005 par S.M. le Roi, consistent à consacrer les valeurs de justice sociale et à garantir aux citoyens de vivre dans la dignité, en adoptant une approche globale, transparente et participative. Elle a en également souligné l’importance d’un diagnostic territorial précis pour répondre aux besoins exprimés, ce qui nécessite une gouvernance territoriale efficace, basée sur de nouveaux mécanismes, des idées novatrices et un esprit de responsabilité.

De son côté, le chef de la division de l’action sociale à cette préfecture, Mohamed Salman, a expliqué que les quatre programmes de la troisième phase visent à rattraper les déficits en infrastructures et services sociaux de base dans les territoires sous-équipés et à accompagner les personnes en situation de précarité. Ils visent également à améliorer le revenu et à inclure économiquement les jeunes tout en impulsant le capital humain des générations montantes.

Le financement des quatre programmes provient respectivement du budget de l’État (60%), des collectivités territoriales (30%) et de la coopération internationale (10%), a-t-il précisé. M. Salman a fait savoir que 4 milliards de dirhams sont affectés à chacun des trois premiers programmes, alors que 6 milliards de dirhams ont été alloués pour la réalisation des projets qui visent l’impulsion du capital humain des générations montantes.

Cette rencontre a été marquée par un débat sur différentes questions relatives à cette 3e phase de l’INDH, auquel ont pris part des élus locaux, des chefs de services extérieurs, des représentants de la société civile, des universitaires et des promoteurs immobiliers. Au cours de cette rencontre, l’accent a été mis sur les instances régionales, provinciales et locales assurant la planification et la mise en œuvre des programmes.

 

Share.

Leave A Reply