L’astuce radicale de Madrid pour empêcher de louer en Airbnb

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour faire face à l’explosion des locations via les plateformes de type Airbnb, des villes d’Espagne rivalisent d’ingéniosité tandis que Palma de Majorque s’apprête à les interdire purement et simplement. A Madrid, la municipalité de gauche radicale s’est fixé pour objectif d’ici la fin de l’année de rendre 95% des appartements impossibles à louer légalement sur ces sites. Son astuce : pour obtenir une licence, les propriétaires devront prouver que leur logement dispose d’une entrée indépendante du reste de l’immeuble, comme pour un hôtel. Une condition généralement impossible à remplir. Les particuliers qui louent leur résidence principale moins de trois mois par an ne sont toutefois pas concernés.
«Nous sommes conscients qu’il s’agit d’une condition très restrictive, et nous l’avons fait à dessein», indique à l’AFP Jose Manuel Calvo, conseiller municipal en charge du développement urbain durable. Certains quartiers du centre de Madrid sont aujourd’hui «pratiquement dans la même situation de saturation» qu’à Barcelone où les loyers flambent à cause des logements touristiques, ce qui a entraîné des mouvements de rejet des touristes.

Share.

Leave A Reply