La ville de Taroudant sera bientôt alimentée en eau potable à partir du barrage Aoulouz

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Office nationale de l’électricité et de l’eau potable achève les travaux de renforcement de l’alimentation en eau potable de la ville de Taroudant à partir du barrage Aoulouz. Or, la ville a toujours été alimentée en eau potable à partir des ressources souterraines, qui, quant à elles, ont connu ces dernières années un remarquable déficit de 20%. apprend-on dans un communiqué de l’institution.

Les travaux sont en phase finale et la mise en service est prévue avant fin Octobre 2021.  Cette annonce intervient ce 13 octobre, après une visite de terrain Abderrahim El Hafidi Directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable afin de veiller sur les derniers des essais du projet en question, rajoute la source.

Un budget de 250 MDH a été injecté pour l’installation d’une station de traitement d’une capacité de production de 17.280 m3/j (200 l/s), la pose d’une adduction d’un linéaire d’environ 80 km et de diamètres variant entre 500 et 900 mm dotée de trois brises charges, la construction d’un réservoir d’eau traitée de capacité 3000 m3 et finalement la mise en place d’un système de télégestion.

C’est dans le cadre du Programme national pour l’approvisionnement en eau potable et l’irrigation 2020-2027 (PNAEPI) signé devant le Roi Mohammed VI le 13 janvier de l’année écoulée, que ce projet a été réalisé, et ce, afin de phagocyter le déficit enregistré et de sécuriser l’alimentation en eau potable de la ville de Taroudant jusqu’à l’horizon 2050 et contribuera à la préservation de la nappe et à l’amélioration des conditions de vie des populations et à l’accompagnement du développement socio-économique de la région.

Partager.

Votre commentaire