La Journée nationale de l’architecte, une opportunité de penser à «la ville de demain»

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Journée nationale de l’architecte, célébrée le 14 janvier de chaque année, se veut l’occasion de revenir sur plusieurs aspects de cette profession et donne l’opportunité de penser à «la ville de demain», dans le cadre d’une approche conciliant les besoins de la modernité et la nécessité de préserver l’authenticité et l’identité spécifiques à chaque région du Royaume.

La célébration de cette Journée a aussi pour but de provoquer une prise de conscience sur les enjeux et défis auxquels sont confrontés nos villes, notamment la pression de l’urbanisme qui engendre actuellement plusieurs problématiques liées à la circulation et à la dégradation de l’environnement et de la qualité du cadre de vie, en plus de la hausse du coût de la gestion des espaces urbains.

Ces défis, croissants de jour en jour, impliquent auprès du corps des architectes l’urgente nécessité de repenser de nouveaux concepts en matière d’urbanisme afin de répondre aux défis et enjeux de la ville de demain.

De telles problématiques nécessitent de les reconsidérer dans le cadre d’une vision appropriée, qui prend en considération les dimensions humaine, immatérielle et culturelle, afin d’assurer le bien-être et la sécurité des habitants, tout en préservant les ressources, l’environnement et en maintenant la pérennité économique.

Ainsi, la recherche de solutions pour «la ville de demain» requiert la pleine adhésion du corps des architectes dans l’ambition de développer la profession et d’en faire un partenaire de premier plan dans le processus de développement socio-économique et urbanistique du Royaume.

En outre, il faudra mettre le citoyen au cœur de la réflexion, en vue de concevoir et planifier une ville de demain qui soit plus humaine, conviviale et désirable.

La Journée nationale de l’architecte est célébrée en commémoration du discours prononcé le 14 janvier 1986 par feu SM Hassan II à Marrakech devant le corps des architectes, dans lequel le défunt Souverain a souligné la nécessité de développer la conception architecturale marocaine, de manière à préserver la diversité du patrimoine national.

Dans son discours, le défunt Souverain a exprimé son intérêt pour la réalisation des villes tout en précisant que les différentes dynasties qui se sont succédé au Maroc ont toujours accordé la plus grande importance au secteur de l’édification et de l’urbanisme, annonçant à cette occasion la création de l’Ordre des architectes et la promulgation d’une loi spécifique à la profession d’architecte.

En plus de la commémoration de l’anniversaire du Discours Royal de 1986, le corps des architectes célèbre également l’anniversaire du message royal qui leur a été adressé par SM le Roi Mohammed VI, le 18 janvier 2006.

Dans ce message, SM le Roi Mohammed VI a évoqué la Haute sollicitude royale envers cette profession, tout en rappelant le rôle déterminant des domaines de l’habitat et de l’urbanisme dans le développement humain et dans l’édification de la société marocaine moderne.

Depuis 2016, le Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville et le Conseil National de l’Ordre des Architectes ont décidé d’organiser le Festival de l’Architecture, dont le coup d’envoi est donné à l’occasion du 14 janvier et qui met à l’honneur une des régions du Royaume.

K. FAKHIR

Partager.

Votre commentaire