Infrastructures.. Les progrès réalisés par le Maroc salués par des membres du Sénat américain

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lundi à Rabat, le sénateur Richard Shelby, président de la commission des affaires bancaires au Sénat américain, a salué les progrès tous azimuts réalisés par le Maroc, notamment dans le domaine des infrastructures.

Ce dernier ainsi que les membres de la délégation l’accompagnant ont exprimé, lors d’une rencontre avec le Chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, leur disposition à œuvrer au sein de leur commission pour le renforcement du partenariat maroco-américain et sa diversification, indique un communiqué du département du Chef du gouvernement.

A cette occasion, M. El Othmani s’est félicité des relations amicales de longue date unissant le Maroc et les États-Unis ainsi que de leur partenariat stratégique, rappelant que les deux pays, après trois sessions de dialogue stratégique, travaillent d’arrache-pied pour le développement de leur accord de libre-échange conclu en 2006, ainsi que de plusieurs autres accords sectoriels qui reflètent la profondeur de la coopération bilatérale, ajoute la même source.

Le Chef du gouvernement a également exprimé sa satisfaction quant au volume et au niveau des projets de développement enregistrés dans le cadre du Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco), faisant savoir que la mise en œuvre de la deuxième charte de ce programme se poursuit dans d’importants secteurs stratégiques prioritaires pour le gouvernement.

Il a mis en avant les importants progrès réalisés par le Maroc en matière d’amélioration du climat des affaires et de facilitation des investissements, rappelant que le Royaume est passé, dans le classement Doing Business de la Banque mondiale, de la 128e place en 2010 au 60e rang en 2018, tout en incitant les entreprises américaines à s’inscrire dans cette dynamique.

Par ailleurs, M. El Othmani a passé en revue les initiatives prises par le Maroc dans le cadre de sa politique africaine, dans l’objectif d’accompagner et de promouvoir la croissance et les investissements sur le continent, le Royaume étant convaincu de l’efficience de l’approche de développement pour faire face à plusieurs phénomènes, tels que l’immigration clandestine, l’extrémisme, le crime organisé et autres phénomènes nécessitant une action commune sérieuse impliquant toutes les parties.

De leur côté, les membres de la délégation américaine ont salué les initiatives du Royaume en faveur du développement économique et social en Afrique, indique le communiqué.

Partager.

Votre commentaire