Hydrogène vert.. l’IRESEN, l’UM6P et l’OCP s’unissent pour la création de la plateforme « Green H24 » dédiée à la R&D et innovation

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Institut de recherche en énergie solaire et en énergies nouvelles (IRESEN), l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et le Groupe OCP, ont signé, hier mercredi 08 décembre au campus de Benguerir de l’UM6P, un accord-cadre de coopération visant à mettre en place la plateforme technologique GREEN H2A dédiée à la R&D et à l’Innovation dans la filière de l’Hydrogène Vert et ses applications (« Power-To-X » – PtX).

C’est une première en Afrique, cette application a pour ambition de jouer un rôle majeur dans le déploiement industriel de la filière de l’hydrogène vert et de ses applications au Maroc et consistera à investiguer, tester, démontrer, adapter au contexte local et mettre à l’échelle les technologies innovantes dudit secteur.

Aux côtés de la Commission Nationale de l’Hydrogène Vert, et du Cluster « Green H2 Maroc », GreenH2A constitue un maillon structurant de l’écosystème de l’Hydrogène Vert au Maroc, et renforçant sa chaîne de valeur. Green H2A accompagnera le monde académique et socio-économique.

Elle contribuera, entre autres, à une exploration du potentiel et des opportunités R&DI et industrielles de la filière PtX pour le Maroc, en développant des projets pilotes et de démonstration à une échelle préindustrielle, à un soutien technologique et d’aide à la décision aux politiques publiques et aux industriels nationaux et internationaux, en particulier sur le volet normatif et de certification, une offre de formation, à l’État de l’Art, pour le renforcement des capacités et le développement d’un capital humain à forte valeur ajoutée, au profit des universités, des centres de recherche et de formation initiale et professionnelle, mais également aux industriels nationaux et internationaux.

« La production de l’hydrogène Vert est une valeur ajoutée à la production d’électricité de source renouvelable, en particulier sa transformation en produits à plus forte densité énergétique et à fort potentiel économique, qui répondra à une demande mondiale importante en molécules vertes permettant de se rapprocher d’une neutralité carbone. Ceci représente une réelle opportunité pour notre pays et un marché potentiellement prometteur pour notre groupe industriel». a déclare M. Abdelaziz EL MALLAH, directeur exécutif industriel du groupe OCP, lors de cet événement.

Dans ce sens, Badr IKKEN directeur général de l’IRESEN ajoute : « L’hydrogène est un maillon clé de la transition énergétique. Il s’agit d’un vecteur d’énergie à fort potentiel qui s’inscrit à la fois dans des enjeux de croissance économique et de développement durable. Cette plateforme permettra d’accélérer le déploiement et la mise à l’échelle de cette filière industrielle dans notre pays. Green H2A sera également un allié clé pour les parties prenantes nationales concernées, afin de valoriser l’innovation et de maximiser la localisation de la valeur industrielle dans notre pays».

Il est à noter que l’un des premiers projets de la plateforme Green H2A est un pilote préindustriel de production de 4 tonnes par jour d’ammoniac vert, équipé d’une capacité d’électrolyse de 4MW, dont 2MW PEM et 2MW Alcalin. La plateforme, qui sera située dans le cœur du site industriel de Jorf Lasfar, du Groupe OCP, sur une superficie initiale de 5ha, sera dotée d’autres pilotes et démonstrateurs « outdoor » à venir, et sera munie d’un bâtiment abritant des laboratoires « indoor », ainsi que les bureaux des chercheurs.

Partager.

Votre commentaire