Hausse des prix des matières premières .. Adoption de nouvelles mesures d’appui aux entreprises BTP tributaires des marchés publics

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Mme Fatima Ezzahra El Mansouri, ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville a présidé le mardi 19 avril 2022, au siège du ministère, une séance de travail avec M.Badre Kanouni, Président du Directoire du Holding Al Omrane (HAO) et M.Bouazza Baraka, Directeur National du Programme de Valorisation Durable des Ksours et Kasbahs (PVDKK).

Cette réunion intervient suite à la publication de la circulaire du Chef de Gouvernement N°09/2022, datée du 18 avril 2022 relative aux mesures d’atténuation de l’impact de la flambée des prix et des difficultés d’approvisionnement sur les entreprises titulaires des marchés publics : « Nous accordons une importance particulière à l’application de la circulaire du Chef du Gouvernement afin de soulager les trésoreries des entreprises du secteur du BTP et de leur permettre de sauvegarder les emplois, de poursuivre leurs activités et de préserver leur compétitivité. Des mesures appropriées seront mises en place par les organismes sous-tutelle pour permettre, entre autres, l’allègement des délais de paiement, l’acquittement des factures en instance ainsi que la révision des délais d’exécution des marchés en cours », a dit Mme El Mansouri.

Ainsi, afin de soutenir les entreprises impactées négativement par cette conjoncture difficile, Mme la Ministre a donné ses instructions pour mettre en place une commission nationale ainsi que des commissions régionales composées des représentants des Sociétés Al Omrane et des entités du Ministère afin d’assurer un suivi régulier de l’exécution de la circulaire et de dresser des rapports consolidés à cet effet. Concernant les litiges en cours opposant maître d’ouvrage publics sous tutelle et les entreprises BTP, des arbitrages seront mis en place pour permettre de soutenir les opérateurs titulaires de marchés publics qui subissent de plein fouet les circonstances exceptionnelles liés à la crise (indemnités de retard, confiscation des cautionnements…).

Rappelons que Madame la Ministre a tenu, au cours de ce mois d’avril, deux séances de travail avec la Fédération Nationale du Bâtiment et des Travaux publics (FNBTP) et de la Fédération des Matériaux de construction (FMC) au cours desquels les opérateurs ont présenté les difficultés rencontrées suite à la crise liée à la cherté et la rareté des matières premières et à la flambée du coût de l’énergie et du transport ainsi que leur impact sur la santé financière des entreprises. Une occasion au cours de laquelle Madame la Ministre avait réitéré son soutien à la sauvegarde de l’entreprise nationale, surtout dans un secteur qui emploie 1,2 millions de personnes et qui représente près de 6% du PIB.

K.Fa

Share.

Leave A Reply