« Gilets jaunes » : les professionnels inquiets de la colère sociale

Pinterest LinkedIn Tumblr +
 SOCIAL. Au lendemain des annonces de l’exécutif sur la Programmation pluriannuelle de l’énergie et la transition écologique, la colère sociale ne semble pas s’apaiser. Les réponses du Gouvernement ont du mal à convaincre, et les professionnels s’inquiètent du contexte économique.
Deux semaines après le début de la mobilisation des « gilets jaunes », le Gouvernement a annoncé ce mardi 27 novembre les grandes orientations environnementales et énergétiques qu’il souhaite adopter au travers de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) et de quelques mesures destinées à promouvoir la transition écologique. Pour autant, le mécontentement social reste palpable. Le mouvement des « gilets jaunes » a estimé que les réponses de l’exécutif étaient, au mieux timides, au pire inadaptées à l’ampleur des préoccupations exprimées par les Français. Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a reçu mardi soir deux représentants des « gilets jaunes », mais ceux-ci ont dénoncé un décalage entre les annonces gouvernementales et les revendications du mouvement. Interrogé sur le sujet à l’Assemblée nationale ce mercredi 28 novembre, François de Rugy a expliqué : « Ils m’ont dit que la question des carburants, la question de la transition écologique, ne représentait que 1% de leurs préoccupations actuelles. Que leurs préoccupations étaient beaucoup plus larges », ajoutant que les revendications portaient aussi sur l’imposition en général, le niveau de vie, et des changements institutionnels.

Share.

Leave A Reply