Deux nouveaux prêts additionnels de 91 millions d’euros pour financer des projets à l’aéroport Rabat-Salé et Nador West Med

Pinterest LinkedIn Tumblr +
Le Maroc a décroché, ce lundi, deux nouveaux accords de prêt de la Banque africaine de développement (BAD), pour financer des projets d’extension et de modernisation de l’aéroport Rabat-Salé et de construction du port de Nador Qwest Med (NWM) pour un total de 91 millions de dollars.
Le premier accord de prêt est de plus de 34 millions d’euros, il complète ainsi, le total déjà mobilisé en 2018 de 75 millions d’euros, au profit du projet d’extension et de modernisation de l’aéroport de Rabat-Salé, avec l’objectif de renforcer la compétitivité et l’attractivité de la zone économique Rabat-Salé.
Ce projet de prêt à pour objectif de s’aligner à la hausse du trafic aérien dans une zone en plein essor économique autour de la capitale, et de satisfaire les besoins logistiques croissants des opérateurs économiques du pays. Les capacités en fret et passagers devraient ainsi être quadruplées. En outre, de nouvelles lignes verront le jour à partir de Rabat-Salé, pour compléter l’offre de l’aéroport de Casablanca.
Le second accord est un financement additionnel de 57 millions d’euros destiné à la construction de Nador West Med, et qui complète, à son tour, une première enveloppe de près de 113 millions d’euros octroyée en 2015.
Le second prêt à été accordé dans l’optique de construire deux terminaux à conteneurs équivalents vingt pieds, d’un poste de chargement vrac spécialisé de quatre millions de tonnes, d’un terminal de marchandises et d’un terminal de produits liquides aux capacités respectives de 33 millions et 14 millions de tonnes.
Nador West Med se dotera d’un pôle commercial, industriel, logistique et tertiaire situé dans une zone économique intégrée, aussi en plein essor et expansion économique.

Share.

Leave A Reply