Pathologie et Entretiens des routes (Partie III/IV)

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans ce chapitre, M.Mohamed Jamal Bennouna revient sur le Ressuage et l’Orniérage.

Le ressuage est caractérisé par la remontée du liant en surface de la chaussée recouvrant ainsi tout ou partie des granulats.

Causes probable d’apparition du ressuage en surface

Les causes favorisant le phénomène de ressuage peuvent être multiples telles :

L’Erreur de conception de la route

  •  Une formulation de la granularité inadaptée au type de la chaussé, du climat et du sol d’assise de la route ;
  •  Une mauvaise formulation du liant à utiliser par l’entreprise.

L’Erreur d’exécution des travaux de réalisation de la route

  •  Le ressuage peut être provoqué par un excès de liant.

Agents climatiques

  • Le climat du pays ou de la région peut avoir une grande influence sur la chaussée et de son comportement lors de son utilisation. De ce fait, la remontée peut se faire par temps chaud : La chaleur aide la remontée du liant en surface et qui se traduit par le phénomène de ressuage.
  • «La pluie, la glace, la température, l’ensoleillement agissent sur les matériaux qui sont sensibles à ces conditions changeantes ».

2.8 – Orniérage

À la suite d’un passage répété de véhicules lourds, une déformation plastique et permanente de la chaussée peut être observée.

De forme longitudinale, ces déformations sont présentes sur des portions localisées de sections routières particulièrement sollicitées, tels que les arrêts de bus, les carrefours (de type standard ou giratoire), ou encore le long des voies lentes des autoroutes (Voie de droite empruntée par les poids lourds).

L’orniérage est une déformation permanente longitudinale qui se crée sous le passage des roues et dont la largeur est supérieure à 80 cm de large.

La bande grise apparaissant au milieu de la voie démontre bien un début d’orniérage sur cette voie de droite de la route.

 

 

Cause probables de survenance d’ornières sur la chaussée

Erreur de conception de la voierie

  • Le sous-dimensionnement de l’assise de la chaussée peut provoquer l’orniérage de la route ;
  • La réduction de portance du support dû à un mauvais drainage ou l’action du dégel peut être à la base de l’apparition d’ornières sur la chaussée.

Exploitation excessive de la route

  •  La fatigue excessive de la chaussée est une conséquence de l’utilisation excessive et répétitive de la route par des camions et poids lourds. Ces phénomènes apparaissent souvent au niveau de la voie lente des autoroutes (voie de droite de la route).

Évolution de l’orniérage

– L’orniérage peut se traduire par un faïençage dans l’ornière et présenter par la suite un grand danger aux utilisateurs de la route surtout par temps de pluie.

 

Mohamed Jamal BENNOUNA

Ingénieur ESTP Expert MRICS et Docteur en Droit

Professeur associé au CNAM Paris- EHTP – ISCAE – UIR – ESCA

Email: icotex.bennouna@gmail.com

Share.

Leave A Reply