Al Omrane.. Le chiffre d’affaires du Groupe en hausse de 9,3% au deuxième trimestre

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe Al Omrane a atteint 754 millions de dirhams (MDH) au deuxième trimestre 2020, en hausse de 9,3% par rapport à la même période une année auparavant.

Cette réalisation intervient dans une «conjoncture sectorielle difficile» marquée par une baisse de 56,1% du volume des transactions, selon l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI), indique le Groupe dans un communiqué sur ses indicateurs trimestriels.

«Dès la fin du premier trimestre 2020, tenant compte des impacts sévères sur la conjoncture économique nationale et plus particulièrement au niveau du secteur de l’habitat de la crise sanitaire du Covid 19, le Groupe Al Omrane, sur la base des mesures d’accompagnement mises en place par l’État, s’est doté d’une gouvernance de gestion de crise adaptée et dynamique et d’un plan de relance de l’activité. Ces mesures ont permis d’atténuer les effets de la crise sanitaire sur l’activité du Groupe au titre du second trimestre et de rattraper une partie du retard engendré par la crise», lit-on dans le communiqué.

Le chiffre d’affaires semestriel s’est établi, quant à lui, à près de 1,22 milliard de dirhams (MMDH), contre 1,58 MMDH au premier semestre de 2019, soit une baisse de 23,2%, ajoute la même source.

Le Groupe souligne en outre que les engagements et les investissements, axe majeur du plan de relance, ont été globalement maintenus tant au niveau de la production de logements que dans le cadre des mises à niveau confortant le rôle clé joué par le Groupe dans le développement des territoires, notant, dans ce sens, qu’il a achevé, durant le premier semestre 2020, plusieurs projets d’une consistance de 4.588 unités de production nouvelle contre 4.512 unités à fin juin 2019.

S’agissant de l’endettement net, il s’est stabilisé à 4,56 MMDH à fin juin (+0,4%). «Les efforts déployés dans le cadre du plan de relance, à travers le recouvrement, l’accélération et la simplification des procédures administratives ont permis d’améliorer significativement la position de liquidité et les recettes du Groupe», explique Al Omrane.

«En tant qu’entreprise publique et citoyenne, le Groupe Al Omrane, avec l’appui des pouvoirs publics, continuera à déployer son plan de relance de l’activité tout en veillant à la mise en œuvre efficace des mesures préventives de sécurité sanitaire», conclut le communiqué.

K. FAKHIR

Partager.

Votre commentaire