Un évêque de la Silicon Valley renonce à une maison de luxe payée par l’Église

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un évêque américain a renoncé à une maison payée 2,3 millions de dollars par son diocèse. Il devait emménager dans une luxueuse maison, à San Jose, en Californie. L’édifice lui a été offert par son diocèse, peu suspect d’avarice avec les siens. Mais sous le feu des critiques, l’homme a finalement renoncé à cette retraite dans la Silicon Valley.

Patrick McGrath, de son nom, compte maintenant s’installer dans un presbytère. Un choix tout en simplicité, au regard de la résidence à 2,3 millions de dollars – soit près de 1,9 million d’euros – prévue initialement. L’homme a reconnu dans un communiqué avoir fait une «erreur de jugement» lors de l’achat de cette maison à San Jose. Celle-ci dispose d’une superficie d’un peu plus de 300 m², répartie en cinq chambres. Un luxe qui dénote – en réalité – avec la santé financière du diocèse, souffrant d’un déficit de 247 millions de dollars (environ 211 millions d’euros).

 

Share.

Leave A Reply