Total convoite les barrages hydroélectriques français

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Total ambitionne d’exploiter des barrages hydroélectriques français dans le cadre de l’ouverture à la concurrence, demandée de longue date par les autorités européennes de concurrence, déclare son PDG Patrick Pouyanné dans un entretien au mensuel Capital.

La mise en concurrence du parc hydraulique français est un serpent de mer depuis l’annonce en 2010 d’une série d’appels d’offres pour dix barrages représentant 20% de la puissance hydroélectrique française, conformément à des directives européennes, qui ne s’est jamais concrétisée.

Le gouvernement a présenté en février aux syndicats une série de propositions afin de permettre à la France de répondre aux exigences de Bruxelles, qui l’a mise en demeure en 2015 d’accélérer la libéralisation d’un secteur très largement dominé par l’électricien public EDF.

Le groupe pétrolier, qui s’est renforcé dans la distribution de gaz et les renouvelables en France, pourrait ainsi venir concurrencer EDF, premier exploitant du parc hydroélectrique français avec environ 80% des capacités de production, loin devant Engie, numéro deux du secteur.

Share.

Leave A Reply