Tramway de Casablanca.. La RATP Dev améliore les fréquences à certaines plages horaires

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Afin de faire respecter la règle de «100 personnes maximum par rame» destinée à enrayer la propagation du nouveau coronavirus, la RATP Dev, opérateur de tramway à Casablanca, a annoncé l’amélioration des fréquences à certaines plages horaires, à compter du lundi 30 mars.

L’amélioration de ces fréquences «vise à mieux servir les personnes qui continuent à se déplacer en nombre avec le tramway», souligne la même source, rappelant qu’au lendemain de l’entrée en vigueur de l’état d’urgence sanitaire, les fréquences avaient été adaptées avec un passage de rame toutes les 15 minutes de 6h00 à 20h00.

Selon la nouvelle programmation, les fréquences ont été réduites à 8 minutes sur la L1 (Sidi Moumen – Lissasfa) de 06H00à 09H00 et de 15H00-18H00, entre le lundi et le vendredi, et à 10 minutes entre 07H00-09H00 les samedis.

Sur la L2 (Sidi Bernoussi – Ain Diab), un tramway passera toutes les 10 minutes de 07H00 à 09H00, de lundi à vendredi.

Casa Transports, société de développement local, et RATP Dev soulignent qu’il est «du devoir de chacun de respecter les mesures dictées par les autorités publiques, dans le cadre de la lutte contre cette pandémie, et invitent les voyageurs à ne pas monter dans une rame si toutes les places assises sont déjà occupées».

«En attendant la rame suivante, ils se protégeront eux-mêmes leurs proches ainsi que le personnel qui continue à assurer le service du tramway. Ainsi, ils contribueront à limiter la propagation du virus», insiste-t-on dans le communiqué.

«Le non-respect de ces mesures pourrait impacter la continuité du service du tramway», avertissent Casa Transports et RATP Dev Casablanca, appelant à être responsables et agir ensemble face à cette pandémie.

Vendredi dernier, un incident technique a eu lieu au niveau du terminus Lissasfa en fin de journée, causant l’interruption temporaire du tramway et un retard de 30 minutes.

«De nombreux voyageurs ont alors fait fi des consignes de sécurité en matière sanitaire et se sont précipités dans la première rame de tramway disponible sur la ligne», avait déploré la RATP Dev.

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires