ONCF : Le calendrier du Plan Rail Maroc lié à la disponibilité d’un financement estimé à 400 MMDH

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le calendrier du Plan Rail Maroc, mené par l’Office national des chemins de fer (ONCF), est lié à la disponibilité du financement nécessaire, qui est estimé à 400 milliards de dirhams (MMDH). C’est ce qu’a a affirmé, lundi au Parlement, le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil.

La mise en œuvre de ce Plan, qui intervient dans le cadre de la poursuite du développement du réseau ferré national sur le long terme, « nécessite de trouver des solutions de financement innovatrices basées sur le partenariat public-privé, outre l’implication des collectivités territoriales », a-t-il indiqué dans sa réponse à une question orale sur « la création d’un train à grande vitesse (TGV) reliant Oujda à Casablanca et Nador à Tanger », adressée par le groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme.

Le plan ferroviaire « ambitieux » comprend 1.300 km de lignes à grande vitesse, qui relieront Tanger à Agadir d’une part, et Oujda à Rabat de l’autre, en plus de 3.800 km de lignes à moyenne vitesse, a ajouté Abdeljalil, notant que « l’objectif étant de desservir l’ensemble du territoire national et d’accompagner la croissance économique du pays et les besoins anticipés pour le transport de voyageurs ».

Ces projets permettront de relier 43 villes marocaines au lieu de 23 actuellement, et assureront également le transport ferroviaire de 87% de la population, soit une augmentation de 36%, a-t-il fait savoir, soulignant que 10 centres régionaux de correspondance seront créés pour organiser et améliorer l’intégration avec les autres modes de transport.

Share.

Leave A Reply