Location saisonnière : L’offre enregistre une hausse de 43,1% par rapport à 2021

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’offre sur les biens dédiés à la location saisonnière a connu une hausse de 43,1% par rapport à la même période en 2021, soit une augmentation de +46,4% pour les appartements et 23,8% pour les villas. C’est ce qu’indique Mubawab, site leader de l’immobilier au Maroc. Ce dernier vient de publier les résultats de son analyse sur la période allant de mai à août 2022 en termes d’offre et de demande sur la location saisonnière, et dévoile les résultats d’une étude de marché montrant les aspirations des vacanciers en 2022.

Le prix de la location a été un critère considérable durant cette période estivale et la région du nord est celle qui a connu la plus forte hausse. Pour une nuitée en appartement, il faut compter, en moyenne, 500 DHS à Martil, 300 DHS à Chefchaouen, 500 DHS à Al Hoceima et 700 DHS à Tétouan, soit respectivement +67%, +50%, +25% et +75% en comparaison avec l’année précédente. Pour la location d’une villa, le prix moyen est de 3.700 DHS/nuitée à Tanger, 4.000 DHS/nuitée à M’diq, 3.600 DHS/nuitée à Cabo Negro et 3.100 DHS/nuitée à Martil.

Concernant une nuitée en appartement dans la ville de Marrakech, le prix moyen est resté stable (en moyenne 600 DHS). Pour les villas, il faut compter, en moyenne, 2.800 DHS/nuitée, soit +5,6%.

Quant à Essaouira, le prix moyen par nuitée pour la location d’un appartement est de 400 DHS, soit +33% par rapport à l’année dernière. Pour les villas, il faut compter, en moyenne, 2.000 DHS/nuitée, soit +14%.

D’autres villes comme Casablanca (600 DHS), El Jadida (400 DHS), Bouznika (700 DHS) ou encore Skhirat (600 DHS) gardent la même tendance sur les prix d’appartements que l’année précédente. Les villes de Fès (300 DHS), Meknès (400 DHS) et Ifrane (400 DHS) sont celles qui ont enregistré les baisses les plus importantes en termes de prix moyen par nuitée d’appartements avec des baisses de respectivement -25%, -20% et -20%.

 

Une demande en très bonne santé

La demande de biens immobiliers consacrés à la location estivale a également connu une forte hausse de 94% durant la période mai-août 2022 en comparaison avec la même période de l’année 2021, soit une augmentation de +104% pour les appartements et +18% pour les villas.

L’engouement des familles marocaines, des MRE et des touristes internationaux a créé une dynamique, particulièrement dans les villes balnéaires du nord et les villes de Marrakech, Essaouira, Casablanca.

Ainsi, pour les appartements, cette hausse de demande a été observée principalement sur les villes du nord :  Tanger, Martil, Assilah, M’diq et Saidia avec +115%, sur Marrakech avec +95% et sur la ville d’Essaouira avec +204%.

Pour les villas, la hausse s’observe à Tanger (+58%), Essaouira (+66%), Agadir (+47%) et Bouznika (+230%).

Méthodologie

Les observations qui remontent sur le bilan location estivale 2022 correspondent à des logements destinés exclusivement à la location courte durée, annoncés sur le portail entre mai 2022 et août 2022.

Sont exclus : les riads et les maisons traditionnelles.

Des prix moyens sont calculés par zone géographique, dans l’ensemble et pour chacun des segments retenus pour les villas et les appartements, sur la base des annonces de location de vacances publiées sur Mubawab.ma.

Share.

Leave A Reply