Les Abattoirs de Casablanca obtiennent la certification ISO 22000 pour la 3e année consécutive

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les Abattoirs de Casablanca viennent de renouveler la certification ISO 22000 dans sa dernière version 2018 et d’être certifié ISO 9001 v2015, et ce, pour un meilleur service au consommateur marocain.

Les Abattoirs de viande rouge de la métropole demeurent, de ce fait, le premier et l’unique établissement économique public au niveau national, à être certifié ISO 22000 v2018 et ISO 9001 v2015, indique un communiqué de Casablanca prestations, notant que les Abattoirs ont été certifiés ISO 22000 v2005 en 2017 et ont maintenu cette certification trois années consécutives jusqu’à l’obtention de sa nouvelle version v2018.

Cette double certification témoigne de l’engagement de Casablanca Prestations, société de développement local (SDL) gestionnaire de l’établissement, dans l’amélioration continue de ses processus et de ses services, afin de garantir la sécurité sanitaire de ses produits, la qualité de son service et la satisfaction de ses clients. En effet, les viandes issues d’un abattoir agréé et certifié sont produites dans des conditions d’hygiène et de sécurité sanitaire élevée.

A travers cette double certification, les Abattoirs de Casablanca assurent en premier lieu la satisfaction des usagers et du consommateur final, pour qui, les viandes portent un numéro d’agrément certifiant leur qualité et une reconnaissance de sécurité sanitaire internationale, poursuit la même source.

C’est une opportunité également, pour les chevillards et usagers, de commercialiser leurs produits partout au Maroc et même à l’export. L’obtention de cette double certification vient couronner un travail de plusieurs mois, durant lesquels l’ensemble des collaborateurs s’est mobilisé autour d’un objectif commun qui démontre sa capacité et son engagement à fournir des prestations de haute qualité pour garantir la sécurité des denrées alimentaires et la satisfaction des exigences de toutes les parties intéressées.

A. Q

Partager.

Votre commentaire