La Commission Spéciale sur le Modèle de Développement communique avec les acteurs institutionnels de la Région de Beni Mellal-Khénifra  

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans le cadre de la mise en œuvre de son programme de communication avec les acteurs des différentes régions du Maroc, la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement (CSMD) a procédé, à partir de ce vendredi 11 juin 2021, à la tenue de plusieurs rencontres de communication avec différents acteurs de la région de Beni Mellal – Khénifra. En effet, ces rencontres au niveau de cette région, ayant pour objet de présenter et d’expliquer les principales conclusions et recommandations de la commission spéciale sur le nouveau modèle de développement, s’étaleront sur une durée de deux jours durant lesquels la commission se réunira avec les élus, les représentants des institutions publiques, des organismes professionnels, les représentants de la société civile et les citoyens de la région.

Cette commission, présidée par M. Chakib Benmoussa, a débuté ce vendredi matin, au siège de la Wilaya de la région de Beni Mellal – Khénifra, sa première rencontre, en présence de M. Khatib El Hebil, Wali de la Région de Beni Mellal – Khénifra, des gouverneurs des provinces de la région, des élus et des chefs des services extérieurs.

Dans son mot de bienvenue, le Wali de la région, a souligné que cette rencontre est une occasion pour tous les acteurs de la région pour participer à une réflexion  sur les conclusions et recommandations du rapport de la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement, appelant, à cet effet, l’ensemble des participants à interagir par rapport aux conclusions de ce rapport qui constitue une nouvelle étape dans la consolidation du projet de société, qui tire ses fondements des hautes Directives de Sa Majesté, visant l’élaboration d’une nouvelle approche, centrée sur la satisfaction des besoins des citoyens, apte à réduire les inégalités existantes et élever le rythme de la croissance.

De son côté, M. Chakib Benmoussa, président de la CSMD, a présenté un exposé détaillé du rapport sur le nouveau modèle de développement dans lequel il a mis en exergue les étapes et les modalités de son élaboration, les choix stratégiques ainsi que les recommandations qui en découlent, qui visent le renforcement de l’attachement aux valeurs de citoyenneté positive et active, aussi bien que le sentiment d’appartenance à une nation et l’affirmation de la personnalité historique et culturelle marocaine, riche de son histoire millénaire, de sa tradition d’ouverture et de ses composantes multiples.

Lors de cette rencontre plusieurs interventions, en présentiel et par visioconférence, d’acteurs opérant dans divers secteurs économiques et sociaux ont été recueillies et à travers lesquelles des interrogations ont été posées et des éclaircissements sur des points et des thématiques que comprend le rapport de la CSMD ont été sollicités. Suite à ces interventions, le président et les membres de la commission ont interagi en fournissant les réponses et les éclaircissements nécessaires.

A l’issue de cette rencontre, M. Chakib Benmoussa a souligné que l’émergence de ce nouveau modèle de développement sous la clairvoyance de sa majesté le Roi Mohamed VI, que Dieu l’assiste, et à travers la mobilisation de tous les atouts et les énergies des acteurs institutionnels, économiques et sociales, permettra au Maroc de passer à une nouvelle étape dans son processus de développement.

Par ailleurs, la Commission Spéciale sur le Modèle de Développement a tenu une deuxième rencontre au siège de l’Académie Régionale de l’Education et de la Formation (AREF), à laquelle ont participé plusieurs acteurs de la société civile et les organisations professionnelles de la région de Beni Mellal- Khénifra en présentiel et à distance.

Cette commission s’est déplacée, ce même jour, à la Province d’Azilal pour une rencontre citoyenne afin d’élargir le spectre des réflexions autour des conclusions du rapport de la CSMD.

SAID FRIX

 

 

Partager.

Votre commentaire