ENSA de Khouribga.. Organisation de la première édition de : «International Conference on Mathematics & Data Sience (ICMDS2020)

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans le cadre de la continuité et du dynamisme de la communauté des mathématiciens de l’Université Sultan Moulay Slimane, l’Ecole des Sciences Appliquées de Khouribga (ENSA-K) a organisé la première édition de : «International Conference on Mathematics & Data Sience (ICMDS2020)» qui s’est tenue les 29 et 30 juin 2020. Compte tenu de la situation sanitaire mondiale, cette conférence a été organisée en visioconférence sur une plateforme dédiée. Elle a aussi été diffusée au public en direct sur la chaîne YouTube icmds2020 afin d’assurer une large visibilité à cet événement.

Cette édition n’a cependant pas été restreinte aux thématiques classiques. En effet, elle était ouverte sur d’autres thématiques telles que la modélisation mathématique, l’étude théorique des EDP, le contrôle optimal, les problèmes inverses, l’intelligence artificielle, le traitement d’images et l’aide à la décision, l’analyse Big-Data, l’analyse des données, ainsi que les applications qui concernent les données en sciences de l’ingénieur. En plus de la session plénière, les 140 communications acceptées par le comité scientifique du congrès ICMDS2020 étaient articulées en 4 sessions.

Devant un public d’environ 300 personnes composé des participants, d’invités, des instances de l’université Sultan Moulay Slimane (Directeur de l’ENSA de Khouribga, Vice-Présidents, Doyens, Directeurs, Vice-Directeur, Secrétaire Générale de l’université, …), le Président de l’Université Pr Nabil HMINA a donné, le 29 juin 2020 à 10h00, le coup d’envoi de la conférence ICMDS2020.

Lors de la cérémonie d’ouverture, Monsieur le Président a prononcé un discours bref et concentré autour de l’importance des manifestations scientifiques pour le Maroc en général et pour la région de Béni Mellal-Khénifra en particulier. Également, il a mis en lumière la valeur ajoutée des manifestations par visioconférence et le fait qu’elles vont certainement assurer une nouvelle dynamique à la promotion de la recherche scientifique et de l’innovation au sein de l’Université Sultan Moulay Slimane.

Pour sa part, M le Directeur de l’ENSA, Pr Mohammed Sajieddine a souligné que les mathématiques forment une discipline que l’on retrouve à la base des sciences et des technologies comme la physique, la finance, la biologie et les télécommunications. Ceci leur permet, par le moyen d’une modélisation, de prédire l’évolution des phénomènes à plusieurs variables tout en économisant le temps et l’argent.

Au terme de cette cérémonie, le professeur Imad HAFIDI, au nom du comité d’organisation, a mis l’accent sur l’importance des sciences des données dans le monde actuel en illustrant son propos par des chiffres réels. Qui plus est, il a rappelé les efforts considérables mis en œuvre pour la réussite de cette première édition de ICMDS2020, en visioconférence, compte tenu de la situation sanitaire mondiale. Enfin, il a exprimé le souhait que cette conférence soit riche tant sur le plan scientifique qu’humain.

En plus des conférences plénières programmées la matinée, les après-midis ont été réservés aux sessions parallèles qui se sont passées dans les meilleures conditions malgré quelques difficultés techniques.

Il est à noter que cette première édition de ICMDS2020 a été marquée par la présence de conférenciers internationaux de renom et de participants de différents pays comme la France, l’Inde, les États-Unis, les Comores, l’Algérie, et l’Iraq, ce qui prouve le caractère international de la manifestation. Par ailleurs, cette rencontre internationale était une occasion de faire le point sur les dernières contributions des différentes structures de recherche sur les axes privilégiés portés par les jeunes chercheurs. Ainsi, elle a offert un climat favorable de discussions et d’échanges entre les chercheurs marocains et internationaux autour des communications présentées.

Au terme de la manifestation, le comité d’organisation a annoncé que l’école d’été serait réalisée sur une plateforme dédiée à l’enseignement à distance. Les participants, à l’issue de cette école, bénéficieraient d’une certification sur les compétences acquises.

Trois revues indexées Scopus et Web of sciences sont proposées aux participants. Le nombre d’articles sélectionnés par un comité scientifique peut atteindre 80 papiers.

SAID FRIX

 

Partager.

Votre commentaire