Sécurité alimentaire.. Le Maroc est un exemple pour l’Afrique, selon l’ancien Président nigérien

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’ancien Président nigérian, Olusegun Obasanjo, a souligné que le Maroc est un des rares pays à contribuer à la sécurité alimentaire de l’Afrique voire de la planète. Le Royaume est un exemple pour l’Afrique car il n’existait pas beaucoup de pays africains, voire aucune nation africaine qui soit capable d’assurer sa propre sécurité alimentaire et celle des autres en exportant ses engrais et en installant des usines d’engrais dans d’autres pays, a affirmé M. Obasango qui était en visite au Maroc (15-16 juillet courant) en compagnie de plusieurs personnalités politiques et économiques du Nigeria, d’Afrique du Sud, du Kenya et du Lesotho. Et de noter que le Maroc se distingue sur le continent africain par la diversité de ses productions et exportations.

«L’inauguration récente du port Tanger Med II qui porte la capacité globale du complexe portuaire à 9 millions de conteneurs est un autre exemple de la particularité du Maroc», a indiqué M. Obasanjo dans un entretien exclusif accordé au portail électronique d’information Medias24, jugeant le port «impressionnant et même exceptionnel» en Afrique.

M. Obasanjo a également évoqué la centrale Noor lors de cet entretien, estimant que «la stratégie énergétique du Maroc, qui lui permettra d’atteindre un mix de 52% d’électricité issu de sources renouvelables à l’horizon 2030, illustre bien la dynamique de développement dont il faut s’inspirer».

Suivant avec beaucoup d’intérêt le développement du Maroc depuis des années, l’ancien président du Nigeria a précisé que Sa Majesté le Roi Mohammed VI est à l’origine des nombreuses réformes effectuées ou en cours, qu’elles soient d’ordre économique ou politique, soulignant que le Souverain a créé non seulement des opportunités, mais également «cette dynamique de développement vertueuse qui a indéniablement fait faire un énorme bond à son pays».

Concernant le retour du Maroc à l’Union africaine, M. Obasanjo a confié au site électronique que le Royaume est «un membre très important d’autant plus que durant les 20 dernières années, il a signé un nombre incroyable d’accords bilatéraux d’ordre politico-économique, commercial, financier aussi bien avec des pays africains qu’avec le reste du monde».

 

Partager.

Votre commentaire

Nos Partenaires