Scandale SMAP IMMO 2019.. La FNPI s’exprime !

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

    Suite aux événements qui ont marqué le SMAP IMMO 2019 (lire l’article ) à travers lesquels nos MRE ont dénoncé les pratiques illicites de certains promoteurs immobiliers, la Fédération Nationale des Promoteurs Immobiliers du Royaume du Maroc (FNPI) a tenu à exprimer sa position et éclaircir l’opinion publique à travers un long communiqué de presse publié à cet effet.

A travers son communiqué, la FNPI a rapporté les faits tels quels : « L’édition du SMAP (Salon de l’Immobilier Marocain à Paris) a encore connu cette année une manifestation révoltée et tumultueuse de nos compatriotes Marocains Résidents à l’Etranger largement relayée sur les réseaux sociaux, empêchant même le déroulement d’une conférence sur le secteur du bâtiment » lit-on dans le communiqué. Et de continuer : « Nos concitoyens ont crié leur colère pour avoir été floué, selon eux, lors de leur acquisition de logements dans la région de Ben Slimane par une amicale d’habitation. En désespoir de cause, après de vaines années d’attentes, et ayant procédé à tous les recours possibles et aussi tenté d’alerter toutes les autorités sans succès, selon leurs affirmations, ils ont demandé l’intervention de SM le Roi Mohammed VI que Dieu glorifie, afin de recourir leurs droits et de récupérer leurs avances indument détournées. Toujours selon eux les dirigeants de l’amicale en question seraient soit en fuite soit emprisonnés. Ce genre de protestation compréhensible et désespérée des victimes des malversations subies, ont pour objectif d’attirer l’attention des autorités administratives, en vain ! Devenus régulières ces dernières années dans un espace de promotion très important de notre pays, elles nuisent considérablement à l’image du Royaume ».

Eu égard de son statut de partenaire du SMAP IMMO, la Fédération Nationale des Promoteurs Immobiliers du Royaume du Maroc (FNPI) a tenu à apporter les éclaircissements suivants, en rapport avec ces faits. Ainsi, la FNPI l’a exprimé sans ambiguïté dans son communiqué : la FNPI « réprouve vigoureusement les faits énoncés et ne peut être que consternée par les pratiques dénoncées par nos chers compatriotes résidents à l’étranger qui portent encore une fois largement atteinte au secteur de l’immobilier en jetant l’opprobre sur tout un domaine vital de l’économie nationale et nuisant à l’image de notre patrie ». Toutefois, la Fédération Nationale des Promoteurs Immobiliers a tenu à préciser que « les faits dénoncés par les manifestants seraient l’œuvre d’une amicale d’habitation ». Et d’ajouter : « Encore une amicale à l’origine de ces dysfonctionnements et pratiques délictuelles et non un promoteur immobilier. La Fédération Nationale des Promoteurs Immobiliers n’a aucun lien avec cette entité mise en cause, ni avec des opérateurs menant ce genre de pratique qu’elle condamne de la façon la plus ferme ».

 

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires