Réchauffement climatique.. Peindre les toits en blanc réduirait de 30% la température des maisons

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le fait de repeindre les toits d’un bâtiment en blanc pouvait faire baisser de 30° la température de ces derniers. L’information est de l’ancien secrétaire de l’ONU, Ban Ki-moon. Ce dernier l’a récemment expliqué dans une interview accordée à la BBC. Grâce à cette idée, les bâtiments emmagasinent moins de chaleur et refroidissent plus vite la nuit, limitant le recours à la climatisation.

L’ancien diplomate s’est appuyé sur une étude menée dans l’est de l’Inde, à Ahmedabad City. À cet endroit précis de la planète, certaines températures, pendant l’été, peuvent dépasser les 50°. Ainsi, pour faire l’essai, environ 3000 toits ont été repeints durant l’année 2017, avec de la chaux blanche et un revêtement réfléchissant. Les toits ont enregistré une baisse de 30°, et l’intérieur de 3 à 7°.

Selon les responsables du projet, l’intérieur diminue de 2 à 5°, ce qui représente une baisse considérable. Grâce au cumul de la chaux blanche et du revêtement réfléchissant, il y a moins de chaleur qui est transférée à l’intérieur de la construction et le refroidissement est beaucoup plus rapide.

Soulignons pour terminer que cette méthode semble destinée aux pays chauds, où l’on utilise la technique depuis longtemps, notamment en Europe du Sud et en Afrique du Nord (on y trouve de nombreuses villes blanches). Par contre, dans les régions qui connaissent des hivers froids, on obtiendrait plutôt l’effet inverse : les toits blancs – qui n’absorbent plus l’énergie thermique du soleil – feraient augmenter la demande de chauffage, et donc augmenter la consommation d’énergie et les émissions de CO2.

Partager.

Votre commentaire

Nos Partenaires