Plus de 11.000 scientifiques, dont dix Marocains, alertent contre «une urgence climatique»

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Plus de 11.000 scientifiques du monde entier, dont dix du Maroc, ont signé une alerte contre «une urgence climatique» qui pourrait entraîner «des souffrances indicibles», à moins d’introduire des transformations significatives du mode de vie actuel.

Les 11.258 signataires, issus de 153 pays, ont déclaré dans une tribune publiée mardi dans la revue américaine spécialisée BioScience que «les scientifiques ont l’obligation morale d’avertir clairement l’humanité de toute menace existentielle majeure».

Conduits par William Ripple et Christopher Wolf de l’Oregon State University aux États-Unis, les scientifiques ont fait savoir que la crise climatique «s’accélère plus rapidement» que la plupart des chercheurs ne l’anticipaient. «Malgré 40 ans de négociations mondiales sur le climat, à quelques exceptions près, nous avons généralement continué nos activités comme d’habitude et avons largement échoué à faire face à cette situation difficile», ont-ils écrit. Ils se disent «encouragés par une récente vague d’inquiétudes» au sujet de la crise climatique, comme en témoigne le mouvement dirigé par des étudiants, Fridays for Future, et d’autres campagnes populaires.

Soulignons que la publication de cet article intervient un jour après que l’administration Trump ait entamé le processus de retrait des Etats-Unis de l’accord de Paris sur le climat, qui vise à lutter contre le changement climatique par une réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Pour rappel, les dix chercheurs et universitaires marocains signataires sont issus d’universités et instituts de recherche au Maroc ou à l’étranger et spécialisés dans diverses disciplines telles que l’écologie et la conservation de la biodiversité, la géologie, la biologie, la zoologie et la génétique, l’astronomie, ou encore la neurologie.

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires