Paris.. L’OCDE abrite la cérémonie de lancement du deuxième Programme Pays-Maroc

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le siège de l’Organisation de Développement et de Coopération économiques (OCDE) à Paris a abrité, mardi, la cérémonie de lancement du deuxième Programme Pays-Maroc (PPM2). Une cérémonie organisée dans le cadre de la Réunion de haut niveau ouverte peu auparavant avec la participation du chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, et du Secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurria.

La cérémonie de signature du protocole d’accord relatif à ce programme, destiné à assurer la continuité d’une collaboration renforcée entre les deux parties, a été marquée par la présence d’une importante délégation ministérielle accompagnant le chef du gouvernement ainsi que de l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa et de hauts responsables marocains et de l’OCDE.

Le deuxième Programme-Pays Maroc inclut 14 projets et examens des politiques publiques, l’adhésion à 20 instruments juridiques de l’OCDE et une participation renforcée à 7 Comités de l’Organisation. Il est construit autour de quatre piliers principaux, en l’occurrence «Gouvernance publique, intégrité et lutte contre la corruption», «Croissance économique, investissement et fiscalité», «Capital humain, notamment éducation et égalité des genres» et «Développement territorial».

Ces thématiques ont fait l’objet d’une discussion de haut niveau et en concertation entre les autorités marocaines et les directions compétentes de l’OCDE, qui a permis d’arrêter un programme de travail présenté par le Maroc, le 14 février dernier, devant le Comité des relations extérieures de l’Organisation.

Signé pour une durée de trois ans (2019-2022), le programme de coopération assurera la continuité d’une collaboration renforcée entre le Maroc et l’OCDE.

Les thématiques faisant l’objet de ce deuxième Programme Pays permettront à ce titre la convergence du Maroc vers les standards de l’OCDE les plus exigeants.

Par ailleurs, cette cérémonie a enregistré la signature, par Mohamed Benchaaboun, ministre de l’Economie et des finances, et Gurria, d’une convention multilatérale pour la mise en œuvre des mesures relatives aux conventions fiscales pour prévenir l’érosion de la base d’imposition et le transfert de bénéfices.

El Othmani et Gurria ont par la suite pris la parole pour exprimer leur satisfaction pour la signature du protocole d’accord du deuxième Programme Pays-Maroc, qui ouvre ainsi la voie à une étape importante dans l’approfondissement des relations entre les deux parties.

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires