Office des changes.. Le déficit commercial enregistre une hausse de 2,4%

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les échanges commerciaux au titre des biens ont été marqués par une hausse du déficit commercial de 2,4% à 154,46 milliards de dirhams (MMDH) à fin septembre 2019 contre 150,83 MMDH une année auparavant, indique l’Office des changes.

Selon la même source, cet accroissement est dû à une hausse des importations (+10,8 MMDH) plus importante que celle des exportations (+7,2 MMDH). Le taux de couverture s’est établi à 57,8% au lieu de 57,5% un an auparavant.

La hausse des importations de biens s’explique par l’augmentation des achats de biens d’équipement (+7,7 MMDH), des produits finis de consommation (+3,42 MMDH) et de demi-produits (+3,2 MMDH) et de produits alimentaires (617 millions de dirhams), précise l’Office. Par contre, ajoute la même source, les importations des produits énergétiques et de produits bruts ont reculé respectivement de 2,7 MMDH et 1,5 MMDH.

Quant à la facture énergétique, elle a accusé une baisse de 4,5% (-2,7 MMDH) atteignant 58,03 MMDH à fin septembre 2019 contre 60,7 MMDH une année auparavant, relève la même source, notant que sa part dans le total des importations s’est située à 15,9% contre 17,1% un an auparavant.

Pour ce qui est des exportations, elles se sont stabilisées au titre des neuf premiers mois de 2019 à 211,4 MMDH contre 204,1 MMDH pour la même période de 2018, souligne l’Office qui souligne que cette hausse est due à l’accroissement des exportations des secteurs notamment de l’aéronautique (9,9%), de l’agriculture et agro-alimentaire (+5,4%) et de l’automobile (+4,1%).

Par ailleurs, la balance des échanges de services enregistre un excédent en hausse de 11,7% à 67,2 MMDH à fin septembre 2019 contre 60,2 MMDH une année plus tôt, note la même source, précisant que les exportations ont connu une hausse de 4,5%, tandis que les importations ont enregistré une baisse de 1,4%.

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires