«Made in Morocco» : la 4e édition se tient du 28 au 31 mars 2019 à Dakar

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La 4e édition du salon «Made in Morocco» (MIM) se tiendra du 28 au 31 mars 2019 à Dakar au Sénégal. Organisé par GA Concept en collaboration avec Inside Com, l’événement se veut le bras armé de la coopération économique du Maroc en Afrique. Sont attendus à cette édition une quarantaine d’exposants marocains, issus d’une dizaine de secteurs d’activités.

Vitrine phare du «Made in Morocco», ce salon est une plateforme qui met en lumière l’étendue du savoir-faire et de l’offre exportable du Maroc. Il est aujourd’hui le premier évènement multisectoriel du Royaume à l’étranger et permet d’étaler et de faire découvrir la large gamme de produits, services et expertises du Maroc.

Plateforme d’échanges, de rencontres d’affaires et Networking par excellence, le salon s’articule en 3 grands espaces et temps forts : un espace d’exposition de 1000 m2 regroupant une quarantaine d’exposants marocains, issus d’une dizaine de secteurs d’activités : Agroalimentaire, Immobilier et BTP, Textile, Maroquinerie, IT, Transport et Logistique, Cosmétique – Life Style, Santé et Bien-être, Tourisme, Industrie mécanique, Banque et Assurances, Energies et Mines…. ; un espace de rencontres d’affaires «B2B» ; un espace conférence autour de la thématique «le Made in Morocco au service de la coopération interafricaine».

Le thème central de cette quatrième édition n’est pas fortuit, mais relève de la volonté du Royaume de construire des relations de coopération mutuellement avantageuses avec ses homologues africains. Au-delà de la promotion du «Made in Morocco», il s’agit  aussi et toujours de marquer un temps d’arrête pour décrypter les enjeux socio-économiques majeurs de la coopération entre le Maroc et les pays frères et amis du continent dans le but de construire une coopération multidimensionnelle et mutuellement avantageuse.

Les deux premières éditions du salon «Made in Morocco», rappelons-le, tenues en Belgique ont réuni près de 40000 visiteurs et plus de 100 exposants. Après Abidjan qui a enregistré en 2018, pas moins de 3000 visiteurs, c’est au tour de Dakar d’accueillir l’évènement. Un choix qui n’est pas fortuit. Au-delà des relations exceptionnelles, bilatérales et séculaires entre le Sénégal et le Maroc, il s’agit de se renforcer sur un marché à fort potentiel de croissance. Les relations entre le Maroc et le Sénégal s’inscrivent dans une dynamique croissante et renforcée d’année en année. Cette dynamique est d’ailleurs perceptible à tous les niveaux, cependant, le potentiel des échanges commerciaux reste énorme. Ainsi, après un pic en 2012 dépassant les 2,1 milliards de dirhams, les exportations marocaines vers le Sénégal ont chuté à 1,2 milliard en 2014 pour remonter à 1,7 milliard en 2017.

 

Partager.

Votre commentaire