L’investissement espagnol au Maroc.. Engagement, responsabilité et vision d’un avenir commun

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Maroc représente actuellement la première destination des investissements espagnols en Afrique, avec un investissement accumulé de près de 1.500 millions d’euros, ce qui correspond à plus de 600 entreprises espagnoles présentes dans le pays et qui génèrent plus de 20.000 emplois directs. Tout cela montre l’engagement et la responsabilité des entreprises espagnoles et leur vision d’un avenir partagé avec le Maroc.

Les entreprises espagnoles présentes au Maroc sont des références internationales grâce à leur grande expérience et leur capacité technique, et contribuent avec leur savoir-faire au développement économique et industriel du pays, favorisant la croissance de secteurs clés comme l’automobile, les infrastructures, la logistique, le secteur textile ou le tourisme. L’investissement espagnol contribue également au développement durable tant sur le plan social qu’environnemental, et pour preuve, les entreprises espagnoles participent aux principaux projets liés aux énergies renouvelables, à l’efficacité énergétique, à la gestion de l’eau, à l’agriculture, à la santé, à l’éducation et à l’inclusion sociale dans le pays.

Dans le secteur industriel, la présence d’entreprises espagnoles est essentielle pour le développement d’industries à forte valeur ajoutée et à fort degré de professionnalisation, telles que l’industrie automobile. Dans ce secteur, l’investissement espagnol est présent dans tous les segments de la chaîne de valeur, du revêtement des intérieurs de véhicules ou de la fabrication de sièges, à la conception de systèmes de sécurité, en passant par le traitement des plaques en acier ou l’injection plastique. Il faut souligner que 90% des automobiles de haut de gamme qui circulent au Maroc sont produits localement par une société à capital espagnol. De même, une société espagnole a misé sur le Maroc pour le démarrage de la première usine de pales pour l’industrie éolienne sur le continent africain et au Moyen Orient. En outre, de grandes multinationales dans le domaine de l’ingénierie et des télécommunications font déjà partie des nouveaux centres technologiques ouverts à proximité des grandes villes, contribuant ainsi au développement technologique du pays et à la création d’emplois de qualité.

 

La contribution des investissements espagnols au développement économique du pays est particulièrement importante dans des secteurs tels que le tourisme et les infrastructures, dans lesquels l’Espagne est à l’avant-garde au niveau international. Ainsi, les principaux groupes hôteliers espagnols gèrent certaines des stations touristiques les plus importantes du Maroc. Également dans le domaine des infrastructures, les entreprises espagnoles ont eu l’occasion de participer, grâce à leur assistance technique, à des aspects tels que la sécurité et la planification de certains des principaux projets routiers et ferroviaires du pays. Dans ce sens, on peut également souligner le fait que les entreprises espagnoles gèrent le transport urbain des principales villes du Maroc, étant responsables de la mobilité quotidienne de près de six millions de personnes.

L’investissement espagnol au Maroc est également essentiel pour le développement des secteurs traditionnels tels que l’agriculture et le textile. Dans ce dernier cas, l’intégration de la chaîne de valeur entre l’Espagne et le Maroc a permis aux grandes entreprises textiles espagnoles de contribuer à la création de plus de 60 000 emplois au Maroc. D’autre part, grâce à nos similitudes en termes de climats et de produits agricoles et à la reconnaissance de l’expérience et du niveau de la technologie agricole espagnole, l’Espagne est devenue le principal partenaire du Maroc pour la modernisation de ce secteur fondamental en termes de poids économique et surtout d’emploi, essentiellement rural.

L’investissement espagnol au Maroc est motivé par l’esprit d’entreprise, mais répond également à des critères de durabilité et d’inclusion sociale. Conformément au nouvel Agenda 2030 des Nations Unies pour le développement durable, les entreprises espagnoles se sont engagées à fournir des solutions innovantes qui, en plus d’être rentables, leur permettent de relever les défis du développement durable et de l’inclusion sociale.

Dans cette perspective, des entreprises espagnoles ont participé à la conception et au développement de projets importants tels que la centrale solaire de Noor. Un parc unique au monde avec lequel le Maroc a démontré un engagement en faveur des énergies renouvelables et un niveau d’ambition dans la lutte contre le changement climatique pratiquement inégalable à l’international. Toujours en lien avec le développement durable, les multinationales espagnoles contribuent à la gestion efficace des déchets des grandes villes du pays et participent à des projets d’efficacité énergétique tels que la modernisation de l’éclairage public de la ville de Marrakech à l’occasion du Sommet sur le Climat COP 22. Dans la même ville, une multinationale espagnole est chargée de la gestion de la première ligne d’autobus électriques à grande capacité sur le continent africain.

L’expérience des entreprises espagnoles dans la gestion des ressources hydriques a servi au développement d’importants projets de traitement et de gestion de l’eau dans des villes comme Agadir et Al Hoceima, avec l’installation de deux usines de dessalement qui bénéficient à une population de plus de 600 000 personnes – dans le cas de Al Hoceima avec le financement de l’État espagnol. De même, l’investissement espagnol a contribué à la réalisation de nombreux autres projets d’approvisionnement en eau et de canalisation par pompage dans les zones rurales du pays.

Dans le domaine de l’éducation, le principal groupe éditorial espagnol a mis en place un campus de formation en tourisme pour contribuer au développement et à la professionnalisation de ce secteur. La participation d’entreprises espagnoles à des projets éducatifs tels que GENIE, qui a permis l’accès à Internet à plus de 5 000 écoles rurales au Maroc, ou le projet socio-éducatif LaLiga Educa, sont des exemples de l’engagement des entreprises espagnoles dans le développement inclusif des plus jeunes.

Enfin, il convient de rappeler que le Maroc se situe à la 5eme place parmi les pays ayant la plus haute allocation des fonds FIEM de l’État espagnol. De plus, des programmes récemment lancés par l’Espagne, tels que ICEX Impact+, encouragent les projets d’entreprises au Maroc visant à favoriser l’inclusion sociale.

Communiqué

Partager.

Votre commentaire


Nos Partenaires