Les nouvelles technologies à l’honneur de la cinquième édition du Salon Halieutis

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Comme prévu, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, M. Aziz Akhannouch, a inauguré le mercredi  20 février à Agadir la cinquième édition du Salon Halieutis auquel prennent part plus de 250 exposants d’une quarantaine de pays.  Par la même occasion, M. Akhannouch a procédé à la visite des six pôles de la manifestation répartis sur une surface de 16 000 mètres carrés et couvrant toute la chaîne de valeur de la pêche : Flotte et Engins, Valorisation et Process, International, Institutionnel, Animation et Innovation. Une importante délégation de ministres était présente pour l’occasion représentant la Norvège, l’Angola, l’Espagne, le Gabon, la Gambie, le Ghana, la Guinée Bissau, la Guinée Equatoriale, le Libéria, la République Démocratique du Congo et le Sénégal, entre autres.

« Le Salon Halieutis est le plus grand salon africain de la pêche maritime », a déclaré M. Akhannouch, qui a rappelé la place privilégiée du Maroc dans ce secteur : premier producteur de produits marins en Afrique, dix-septième au plan mondial et premier exportateur de sardine de la planète. « Ces résultats positifs, avec la présence d’un grand nombre de ministres étrangers, positionnent le Salon Halieutis comme un rendez-vous international qui répond aux besoins de nombreux acteurs, marins, professionnels et chercheurs, en matière de marketing, de mécanisation, de partage de connaissances et de promotion des investissements », a-t-il ajouté.

M. Akhannouch s’est également félicité du choix de la Norvège en tant que pays invité d’honneur de cette cinquième édition. « Il s’agit d’un pays producteur et exportateur de premier plan dont l’intérêt pour le Salon Halieutis témoigne de notre compétence et de notre expertise dans le domaine de la pêche maritime et de l’aquaculture », a-t-il indiqué.

Sur le thème « Les nouvelles technologies dans la pêche : pour une meilleure contribution halieutique dans l’économie bleue », le Salon Halieutis proposera jusqu’au 24 février un cycle de rencontres et de conférences autour de l’actualité, les enjeux et les perspectives du secteur dans un contexte où le développement durable de l’économie océanique est au centre des préoccupations. Le Salon Halieutis mettra également l’accent sur les solutions innovantes susceptibles d’être mises en place par les opérateurs de la pêche maritime et de l’aquaculture.

Pour rappel, le Salon Halieutis est organisé depuis 2011 par l’Association du Salon Halieutis sous l’égide du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts. Depuis son lancement en 2009, dans le cadre de la stratégie « Halieutis » de développement du secteur marocain de la pêche maritime, ce rendez-vous biennal incontournable en Afrique s’est imposé comme un carrefour d’échanges, de partenariats et de réflexions, constituant un cadre privilégié pour le dialogue entre professionnels. La précédente édition du Salon Halieutis, tenue en 2017, a rassemblé 250 exposants et des dizaines de milliers de visiteurs.

K.F

Partager.

Votre commentaire