Le CESE organise une rencontre avec les présidents des régions afin d’examiner «la régionalisation et l’insertion des jeunes»

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) s’est réuni, jeudi à Rabat, avec les présidents des régions portant sur «la régionalisation et l’insertion des jeunes». Objectif : dégager une vision commune sur l’accompagnement que le Conseil peut assurer aux régions dans ce domaine. S’étant autosaisi de cette question, le CESE a décidé la création d’une commission ad hoc chargée de conduire les travaux relatifs à l’accompagnement et l’appui des régions dans l’élaboration des plans et programmes d’insertion des jeunes.

A travers cette auto-saisine, le CESE vise à contribuer avec les parties prenantes aux efforts fournis pour accompagner les régions dans l’instauration d’une dynamique régionale permettant l’émergence d’un secteur économique porteur de croissance, créateur de richesse et générateur d’emplois au profit des jeunes, la création d’un climat social et culturel favorisant l’épanouissement et le bien-être des jeunes, et d’un environnement politique qui promeut la participation de cette catégorie dans le processus de prise de décision et son intégration dans la gestion de la chose locale, et ce, selon les spécificités de chaque région.

A cet effet, le président du CESE, Ahmed Reda Chami, a souligné, dans une déclaration à la MAP, que dans le message Royal, adressé aux participants au 3e Forum parlementaire des régions organisé par la Chambre des conseillers en partenariat avec le CESE en décembre 2018, S.M. le Roi Mohammed VI a appelé le gouvernement, le Conseil et les régions à coopérer autour de ce sujet qui revêt une grande importance, en l’occurrence l’insertion des jeunes au niveau de la région.

M. Chami a ajouté que cette rencontre est la première réunion entre le CESE et les présidents des régions en vue d’examiner le type d’accompagnement et d’appui que le Conseil pourrait apporter aux régions conformément à ses textes réglementaires, signalant que cette rencontre permettra également de déterminer les modalités de cet accompagnement.

De son côté, Mohand Laenser, président de l’Association des présidents des régions au Maroc, président de la région de Fès-Meknès, a assuré que le CESE avait réalisé une étude sur l’intégration des jeunes dans le marché de l’emploi et sur les politiques de la jeunesse en général, notant que ces études comportent un volet sur la régionalisation avancée et son apport en matière d’insertion socioprofessionnelle des jeunes. Il a indiqué que cette rencontre sera marquée par l’examen des recommandations du CESE en matière d’insertion des jeunes, ainsi que des modes d’accompagnement des régions par le Conseil.

Les participants ont profité de cette rencontre pour d’exprimer leurs attentes et propositions concernant l’insertion des jeunes, de s’arrêter sur les principales recommandations du CESE sur la question, et d’élaborer une vision commune à même de favoriser l’accompagnement des régions par le Conseil pour une intégration effective de la jeunesse. Ils ont souligné que l’insertion effective des jeunes ne peut se faire en dehors du cadre régional, que la région demeure le principal acteur du développement territorial, et que la réussite de ce processus est tributaire de l’adoption d’une démarche participative basée sur l’écoute de tous les acteurs concernés. Ils ont également mis l’accent sur l’importance d’asseoir les mécanismes de bonne gouvernance dans la mise en œuvre des programmes régionaux d’insertion des jeunes, notamment la planification stratégique, le suivi et l’évaluation.

Les travaux de cette rencontre se sont articulés autour de deux sessions, une première consacrée à la «présentation des principales recommandations du CESE concernant l’insertion des jeunes» et une seconde axée sur la «définition du mode d’accompagnement des régions par le CESE en matière d’insertion des jeunes».

Partager.

Votre commentaire