La rencontre professionnelle CONSTRUTEC au sein d’ePower & Building bat tous les records des 10 dernières années

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

EPower&Building se confirme comme l’un des principaux événements internationaux du secteur de la construction, avec près de 90 000 professionnels, 24 % de plus que lors de la précédente édition. Ainsi la rencontre professionnelle CONSTRUTEC au sein d’ePower & Building bat tous les records des 10 dernières années, ouvrant ainsi la voie à un grand parcours et à un fort développement pour les éditions à venir.

 Cette rencontre a hissé Madrid au rang de capitale mondiale de la durabilité, de l’innovation et de la technologie, où plus de 1 600 entreprises ont exposé leurs dernières solutions pour le cycle de vie complet du bâtiment

L’extraordinaire rassemblement professionnel de CONSTRUTEC a dépassé toutes les attentes et laisse augurer un grand potentiel de développement pour les prochaines éditions. Cet événement, organisé par IFEMA et qui s’est déroulé du 13 au 16 novembre à Feria de Madrid, s’est tenu dans le cadre d’ePower&Building, un rassemblement qui a enregistré près de 90 000 participants professionnels, soit 24 % de plus que lors de la précédente édition de 2016, dépassant ainsi largement toutes les attentes. Ainsi, 15 % des visiteurs étaient des visiteurs internationaux provenant principalement de l’Union européenne, du Maghreb et d’Amérique latine, notamment de la Colombie et du Maroc, les deux pays invités à cette occasion. Le nombre d’entreprises exposantes a dépassé les 1 600, ce qui représente une augmentation de 25 % par rapport à la précédente convocation.

Occupant pas moins de huit pavillons de Feria de Madrid, cette rencontre s’est déroulée avec la durabilité, l’innovation et la technologie pour la construction comme mots d’ordre. Pour la deuxième édition consécutive, l’intégration lors du même événement de l’ensemble des secteurs et domaines liés au processus de construction a été un franc succès, multipliant les synergies et les opportunités commerciales.

ePower&Building 2018 a accueilli la 16 éme édition du Salon international des fenêtres, façades et protection solaire, VETECO ; le Salon international des matériaux, des techniques et des solutions constructives, CONSTRUTEC ; le Salon international de l’architecture en pierre et matériaux élaborés, ARCHISTONE (anciennement le Salon PIEDRA) ; le deuxième salon européen leader dans les services, la mise en réseau, la connaissance et les solutions BIM, BIMEXPO ; le 19e salon international des solutions pour l’industrie électrique et électronique, MATELEC et MATELEC LIGHTING. Une rencontre qui coïncide, une fois encore, avec la deuxième édition du salon international des solutions pour l’industrie et l’usine intelligente, MATELEC INDUSTRY.

Cette édition a connu une forte participation du Maroc. En effet, une importante délégation, conduite par le ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, Abdelahad Fassi Fihri, y prend part. Cette délégation est composée de Madame l’ambassadeur du royaume en Espagne, le président du directoire Al Omrane, la directrice des ouvrages d’art au ministère de l’équipement, du transport et de l’eau, les représentants notamment de la Fédération nationale de l’industrie des matériaux de constructions (FMC), de la Fédération national du conseil et de l’ingénierie (FMCI), de l’Ordre national des ingénieurs géomètres topographes (ONIGT), de la Fédération nationale de l’électricité (FENELEC) et du Conseil national de l’Ordre des architectes (CNOA).

Des représentants de la Fédération marocaine du conseil et de l’ingénierie (FMCI), de la Fédération nationale de l’électricité, de l’électronique et des énergies renouvelables (Fenelec), du Groupe Al Omrane, de la Fédération des industries des matériaux de construction (FMC), du EMC-Cluster de l’efficacité énergétique et la construction durable, du MGBC-Moroccan Green Building Council et de Viales y Obras Públicas Maroc participent également au salon.

La participation du Maroc à cet événement de dimension mondiale en tant qu’invité d’honneur ambitionne de contribuer au renforcement des liens économiques entre les deux pays et de dynamiser davantage les échanges entre les opérateurs économiques marocains et espagnols.

La participation du Maroc à cet événement de dimension mondiale en tant qu’invité d’honneur vise à contribuer au renforcement des liens économiques entre les deux pays et de dynamiser davantage les échanges entre les opérateurs économiques marocains et espagnols.

 Forums et journées avec une large répercussion

En plus de rassembler les entreprises leaders du secteur présentant leurs dernières propositions, CONSTRUTEC 2018 a également attiré de nombreux experts et professionnels lors des multiples forums et journées organisés, qui ont analysé l’avenir du secteur et les grands défis auxquels celui-ci doit faire face.

L’un des événements les plus importants a été la présentation du Livre blanc du bâtiment lors d’une journée qui s’est déroulée dans le cadre de CONSTRUTEC. Lors de la rencontre, Juan Lazcano, président de la CNC, Confédération nationale de la construction, a déclaré que le secteur est essentiel pour le développement de l’Espagne et a souligné que 80 % de la construction provient du bâtiment. Quant à lui, Francisco Javier Martín, directeur général de l’architecture, du logement et des terrains du ministère du Développement espagnol, a souligné le considérable potentiel d’amélioration du secteur, étant donné que plus de 90 % des logements du pays ont été construits avant la publication du Code technique de construction. Le Livre blanc a été présenté par Santos de Paz, coordinateur du groupe Clúster Mejores Edificios. Par ailleurs, une table ronde a également été organisée sur l’avenir et les défis de la construction urbaine, de la réhabilitation et de la régénération.

L’économie circulaire a fait l’objet d’une autre journée au sein de CONSTRUTEC, au cours de laquelle les experts ont souligné son rôle dans la réalisation d’un bâtiment durable et efficace. La réunion, organisée par le Green Building Council Espagne (GBCe), s’est tenue à CONSTRUTEC ZERO, le nouvel espace pour l’efficacité énergétique du Salon. Comme l’a expliqué Alfons Ventura, membre du groupe de travail du GBCe sur l’économie circulaire, à l’heure actuelle « la construction et l’utilisation de bâtiments dans l’Union européenne représentent 40 % de l’énergie, 35 % des émissions de CO2, 50 % de la consommation de ressources pour la fabrication de matériaux et 30 % de la consommation en eau ». Il a proposé l’optimisation de ces chiffres à l’avenir avec l’économie circulaire « en partant d’un bâtiment basé sur l’éco-conception avec des systèmes facilitant le démantèlement et la réutilisation des matériaux, tout en favorisant la réhabilitation du parc déjà construit et en augmentant le niveau de recyclage des déchets ».

Le forum CONSTRUTEC a également accueilli un nouveau forum national sur la réhabilitation, l’efficacité et la durabilité. Ces forums cumulent désormais plus d’une vingtaine d’éditions et sont devenus une véritable référence pour la promotion du secteur de la réhabilitation et des réformes dans l’ensemble de l’Espagne, ainsi que pour le soutien de l’administration publique à tous les niveaux (national, régional et local). Lieu de débat sur les dernières actions entreprises ainsi que sur les actions futures de promotion du secteur, des questions d’actualité relatives aux subventions et aides, les nouvelles caractéristiques du Plan national de logement, les réglementations, etc., ont été abordées. Comme d’habitude, les cas de réussite dans la réhabilitation efficace des entreprises participant au circuit ANERR seront mentionnés.

Pour sa part, ARCHISTONE 2018, le salon international de l’architecture en pierre, a également accueilli au sein de CONSTRUTEC Forum une rencontre entre dirigeants de différentes sociétés, au cours de laquelle ils ont discuté des tendances actuelles et futures du marché, de l’innovation et des défis auxquels fait face le secteur. Le colloque, organisé par le journal numérique Focus Piedra, a compté avec la présence d’Andreas Manero, responsable marketing de Neolith; Eduardo Martínez-Cosentino Ramos, directeur commercial pour l’Espagne et le Portugal du groupe Cosentino ; Eduardo Mera, directeur général de Cupa Pizarras, et José Ángel Lorenzo, directeur du Clúster del Granito, afin de mettre en commun des réflexions sur différents niveaux concernant les tendances qui marquent la demande de matériaux, les principaux défis dans le domaine de l’innovation, ainsi que les clés du succès, les défis et les opportunités auxquels les entreprises sont confrontés dans l’actualité. Tous les invités ont fait une brève présentation du cadre thématique, puis ont participé à un colloque animé par la rédactrice en chef du journal Focus Piedra, Marisa Carrio.

Le forum BIMEXPO Bim a été très bien accueilli. Des rencontres sous les thèmes « Le BIM, une priorité pour les administrations publiques » ou « Le BIM : contrats, propriété intellectuelle et responsabilités », entre autres, ont été organisées.

 Une longue liste de récompenses et de reconnaissances

ePower&Building 2018 a accordé une grande reconnaissance au collectif des architectes. L’événement a remis lors de sa célébration une série de récompenses qui, en plus de la reconnaissance susmentionnée, ont donné de la visibilité aux professionnels impliqués dans le secteur. Il s’agit des IIe prix Arquitectura con Eñe,  le prix à l’Architecte de l’année 2018, le prix à l’Architecture durable, le Ier prix national d’Architecture Novel ITESAL et les « 59 minutes d’idées d’architecture ».

L’objectif des IIe prix Arquitectura con Eñe est d’offrir une visibilité et une reconnaissance aux professionnels impliqués dans le secteur, en mettant l’accent sur la durabilité, l’innovation et la technologie. La cérémonie de remise des prix s’est déroulée dans l’espace dénommé LA PLAZA et le jury était composé d’architectes et de professionnels au prestige reconnu, tant dans le domaine professionnel qu’académique.

Les lauréats sont PAREDES PEDROSA ARQUITECTOS, lauréat du prix au Meilleur projet de fenêtre des prix VETECO-ASEFAVE ; celui de Façade a été remporté par IDOM et celui de Protection solaire par ARQUITECTOS AYALA. Pour LIGHTS OF ARCHITECTURE, Sergio Sebastián Franco a remporté le prix au Meilleur projet d’espace public et celui de Meilleur projet de construction a été décerné à ABALO ALONSO ARQUITECTOS. RVR-ARQUITECTOS a remporté le prix du Meilleur projet d’espace public lors des prix ARQUITECTURA S + et COLL-LECLERC ARQUITECTOS SLP a empoché le prix au Meilleur projet de construction. Pour PIEDRAS DE ARTE, le prix au Meilleur projet d’espace public a été attribué à Pedro Rodríguez Cantalapiedra et celui du Meilleur projet de construction à TEDA ARQUITECTOS.

De même, le prix Mapei pour l’architecture durable a été organisé pour la deuxième année, une initiative qui encourage les professionnels mettant en avant des projets durables et qui souligne les bonnes pratiques contribuant à l’évolution de la construction. Le projet de Bâtiment mixte de logements et de Logements temporaires de Coll Leclerc a gagné le premier prix, tandis que le projet Life Reusing Posidonia et le Centre d’innovation Norvento Enerxia ont respectivement remporté les deuxième et troisième prix. La cérémonie de remise a eu lieu à La Plaza.

 .Bilan des exposants

 Les exposants ont fait un bilan très positif de leur participation à CONSTRUTEC, BIMEXPO et ARCHISTONE, ainsi que cela apparaît des témoignages suivants :

José Machado, directeur commercial d’INDUSTRIAL RECENSE : « CONSTRUTEC 2018 a été clôturé avec une augmentation significative du nombre de visiteurs par rapport à l’édition précédente. Le nouveau vent d’optimisme qui souffle sur le secteur et que l’on a ressenti pendant le Salon a été essentiel pour que, depuis RECENSE, on apprécie notre présence de manière très positive. La présentation du nouveau système de fixation des panneaux de façade en GRC a été accueillie par les professionnels du secteur comme une très bonne solution. Nous avons eu un plus grand nombre de contacts qu’en 2016 et avons perçu un plus grand nombre de visiteurs professionnels. Nous avons également pu rencontrer de nouveaux fournisseurs potentiels. Le caractère international s’est également reflété dans les contacts établis ».

Maria Marin Romano, directrice associée d’AIRLITE : « CONSTRUTEC a été l’occasion de notre présentation officielle en Espagne et s’est avéré être une excellente vitrine pour faire connaître les propriétés innovantes d’Airlite. Nous avons noué de nombreux contacts et certains commencent déjà à se traduire en commandes. Nous avons eu l’occasion d’effectuer des démonstrations en direct, au moyen d’un appareil/modèle importé directement de l’Italie, sur les propriétés d’Airlite en ce qui concerne l’élimination de la pollution (NOx) de l’air ».

José María García Carrasco, responsable marketing de BMI pour l’Espagne et le Portugal, a déclaré que « chez BMI, nous sommes pleinement satisfaits du résultat de BIMEXPO. Plus de 2 000 personnes ont visité notre stand principal et se sont intéressées à nos solutions pour les toitures plates et inclinées. Nos nouveaux systèmes Tectum Pro pour toitures inclinées et BMI Everguard pour toitures plates ont retenu toute l’attention des visiteurs. Pour nous, ce Salon a été le meilleur tremplin pour faire connaître la nouvelle marque BMI sur le marché espagnol. Nous apprécions particulièrement la qualité des participants à ce Salon. Une expérience que nous renouvellerons certainement à l’avenir ».

Carolina Alonso, directrice marketing de SIKA : « Nous avons atteint plus de 1 000 visites, et les démonstrations ainsi que le robot déplaçant l’écran de LED de 3×1,50 m ont attiré le public sur le stand, qui a reçu le prix au Meilleur design de CONSTRUTEC, une récompense qui nous a été remise lors des prix Arquitectura con Ñ ».

Hispalyt et  Muralit : « La réactivation du secteur est devenue évidente lors du Salon, avec une augmentation considérable du nombre d’exposants et de visiteurs. Par ailleurs, on a également remarqué l’évolution du secteur de la construction vers l’efficacité énergétique, la durabilité et l’industrialisation, tendances auxquelles le secteur de la céramique structurelle participe avec diverses innovations. Hispalyt et Muralit ont proposé dans leurs stands des conseils et une documentation technique sur les nouvelles solutions de construction en céramique, et ont également organisé le Ier Concours de modélisation BIM-Hispalyt lors de Revit, plusieurs conférences techniques ainsi que les prix du Forum Céramique Hispalyt pour l’année 2017/2018. Pendant le Salon, Hispalyt a également participé à des initiatives telles que l’événement Passion des enveloppes ou la présentation du Livre blanc du bâtimentt ».

Partager.

Votre commentaire