La première tour végetale d’Afrique et du Moyen-Orient est Signée Yasmine Immobilier

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une première en Afrique et en moyen orient : Les tours végétales au Maroc. Selon ses promoteurs Yasmine Immobilier, ce chez-d’ouvre sera inaugurée le 29 mars 2018. Située au cœur du quartier Casa Anfa, sur le site de l’ancien aérodrome, les Tours Végétales proposent appartements et pavillons moyennant un ticket d’entrée compris entre 25.000 et 30.000 DH/m².

La première des quatre  tours, dans un projet innovant, réparti sur 3 tranches, le projet comprend 450 unités au total, dont 409 appartements. L’offre est diversifiée et comprend des appartements allant de 40 à 300 m² de surface, ainsi que des duplex et penthouse aux 15e et 16e étages. Des plateaux de bureaux, répartis sur 3.500 m², viennent compléter l’offre résidentielle.

Le maitre d’ouvrage a valu au projet d’être classé parmi les top 10 dans la catégorie « Best Futura Project », lors du Salon international de l’immobilier (MIPIM 2018) organisé dernièrement à Cannes, et ce parmi 227 projets originaires de 55 pays.

« Nous voulions construire un bâtiment qui ressemble un peu à un œuf de Fabergé, à la fois dans sa forme organique mais aussi dans la justesse des détails », confie l’architecte du projet qui n’est autre qu’Edouard François – l’un des précurseurs de l’architecture verte, avec à son actif des réalisations telles que les hôtels Cheval Blanc et Fouquet’s Barrière à Paris.

« La finalisation de la première tour végétale est le résultat de plusieurs années de R&D. Le système d’arrosage en goutte-à-goutte vertical est l’une des innovations du projet, développé en partenariat avec des cabinets d’étude spécialisés », souligne Omar Berrada, DG adjoint de Yasmine Immobilier.

Pour conférer à la tour son aspect végétal, 205 jardinières embellissent ses façades avec 250.000 fleurs –principalement des bougainvilliers, du jasmin et du chèvrefeuille. Le choix de ces essences n’est pas anodin: « Ces plantes sont adaptées aux caractéristiques bioclimatiques locales, elles ne sont pas allergènes et ne retiennent pas la poussière. De plus, la succession de leurs cycles de floraison permet aux façades d’arborer un aspect végétal tout au long de l’année », précise le DG adjoint de Yasmine Immobilier.

Les espaces verts occupent 70% du projet

Quand on lui demande l’apport des tours végétales, comparé aux différents projets résidentiels développés sur l’ancien site de l’aérodrome d’Anfa, Omar Berrada avance en premier lieu la dimension « verte » du projet: « Au-delà des innovations architecturales, le projet se distingue également par son attrait urbanistique. 70% de la surface au sol est composée d’espaces verts, avec également une place piétonne, des commerces de proximité, une piscine familiale et un centre de fitness ».
La première tranche duprojet a été commercialisée à 85% -pour une livraison dans les mois qui suivent. La 2″ tranche est commercialisée à 50% (livraison 2019), avec aussi le démarrage il y a quelques semaines des travaux de la 3ème tranche, pour une livraison en 2021. Le tout est estimé à 650 MDH.

Faisant la part belle aux teintes chaudes et aux matières nobles– dans un ensemble très sobre, le design intérieur a été conçu par Pierre-Yves Rochon, qui a acquis une renommée internationale en œuvrant sur de prestigieux projets tels que les hôtels George V et Shangri-La (Paris), le Four Seasons de Florence, le Peninsula de Shanghai ou encore l’Hermitage de Moscou.

La finition est de haut standing au vrais sens avec une isolation thermique et acoustique des appartements afin de garantir la tranquillité des habitants tout en réduisant la facture énergétique.
« Nous aurions souhaité intégrer davantage de mesures ou de mécanismes ‘verts’. Par exemple, nous comptions installer des panneaux solaires, sauf que des contraintes techniques nous ont poussés à abandonner cette idée », explique Omar Berrada.
Habillée d’une résille précieuse en forme de garde de corps dans chaque étage, 205 jardinières sont végétalisées de bougainvilliers, des chèvrefeuilles et des jasmins. Elles sont installées dans les balcons de la tour et disposent d’un système d’arrosage en goutte à goutte vertical.

Partager.

Votre commentaire